Livre d'Or commune - le-thillot.com : découvrez la commune de Le Thillot dans les Vosges

Aller au contenu

Menu principal :

Histoire
HISTOIRE LOCALE

Un Livre d’Or, témoin des grands moments de la commune
Publié le 20 août 2017
« A mon arrivée à la tête de la mairie,  j’avais bien l’intention d’instaurer un Livre d’Or. On m’a précisé qu’il en existait un, que j’ai fait ressortir du fond d’un placard » : Michel Mourot va dans l’armoire installée dans son bureau pour prendre ce Livre d’Or souhaité et qu’il a mis à disposition de la plume de Marylin Forsythe, militante australienne du Droit des Femmes lors de sa visite en juin dernier dans la cité (voir publication) et plus récemment aux témoins privilégiés du 46ème congrès départemental des sapeurs-pompiers (voir publication). Page après page, ce Livre d’Or est un véritable trésor de la mémoire collective de la commune, témoin privilégié de pages importantes de son histoire.
Ouvert le 27 juin 1948 à l’occasion de la remise de la Croix de Guerre à la commune, il porte la signature du général de Lattre de Tassigny (qui ne sera nommé Maréchal de France à titre posthume qu’après son décès en janvier 1952). Le 26 novembre 1954, à l’occasion de l’inauguration de la place De Lattre de Tassigny, c’est donc son épouse qui paraphe le Livre d’Or. De nombreuses pages relatent des cérémonies patriotiques auxquelles ont assisté de nombreuses personnalités, comme le 50ème anniversaire de la Libération fêté le 27 novembre 1994 en présence d’anciens du Corps Franc Pommiès ou encore la remise de la Légion d’Honneur à Mme Paulette Daniel le 8 mai 1990.
Le précieux témoin de l’histoire de la commune porte également la trace de nombreux autres événements. Chronologiquement, le premier d’entre eux est l’inauguration du nouvel Hôtel de Ville le 13 novembre 1957, suivie de celle concernant l’école maternelle du centre le 8 septembre 1962. Une page est consacrée à la visite de Mgr Vilnet en date du 24 avril 1966. Le 11 novembre 1972, c’est à Alain Mimoun, le champion olympique du marathon en 1956 à Melbourne qu’est tendu le stylo afin de parapher le précieux livre, à l’occasion de la commémoration de l’anniversaire de l’armistice de 1918. Il y est invité en qualité de libérateur ayant participé à plusieurs campagnes, dont la bataille du Mont Cassin en janvier 1944, à laquelle il est gravement blessé et évite de peu de se faire amputer de la jambe gauche.
Plus tard, en 1973, une page est consacrée aux « huiles » présentes au coup d’envoi des travaux de la piscine de Chaume qui verra une autre page consacrée à son inauguration le 13 janvier 1975. L’année suivante, une page illustrée de photos témoigne de la visite de Michel Poniatowki, alors ministre de l’intérieur à l’équipe dirigée par Raymond Grégoire. L’inauguration du camping municipal le 19 juillet 1982, puis celle de la salle omnisport le 13 janvier 2001 complètent ce Livre d’Or dans lequel il reste de nombreuses pages vierges, prêtes à recevoir les témoignages de personnalités marquant une date importante de la vie de la cité.
Retourner au contenu | Retourner au menu