2022_09_22 Rupt AG Les P'tits Ruppéens - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
RUPT SUR MOSELLE
Les P’tits Ruppéens ont la baraka !
Comme dans beaucoup d’associations, les effectifs de l’équipe ne sont pas vraiment pléthoriques : 18 membres l’an derniers dont une moitié environ réellement active. Mais cela n’empêche pas l’Amicale des P’tits Ruppéens de mobiliser les énergies afin de multiplier les animations, en direction des enfants, bien évidemment. A l’occasion de l’assemblée générale annuelle, Tiffany Tramzal énumérait ainsi celles qui avaient échappé aux effets délétères de la crise sanitaire : la vente de fromage et les 111 commandes passées, la Chasse aux Œufs qui a concerné une centaine d’enfants au camping de Maxonchamp et l’immense Fête de la Musique, avec – entre autres - concerts, cracheur de feu et structures gonflables,  menée avec d’autres associations dans le cadre des Eoliades. Une manifestation au succès retentissant : « Nous avons épluché 70 kg de pommes de terre pour faire des râpés et nous n’en avons pas eu assez ! » se marrait la présidente. Alain Marquis, organisateur en chef, présent lors de cette réunion, ne manquait de se féliciter de cette collaboration particulièrement fructueuse entre les quatre associations. « C’est tellement plus facile quand on travaille tous ensemble ! » martelait-il avant de détailler les 200 cerfs-volants fabriqués par les enfants, les 46 vols biplaces enregistrés le samedi, le budget de 12 000 € qui s’est bien équilibré, grâce notamment aux 18 partenaires et à la subvention de la mairie, dégageant même un excédent de 900 € qui sera investi dans la prochaine édition « Dans deux ans » précisait-il, sans omettre de dénoncer au passage les incohérences de l’administration étatique « Pour obtenir les autorisations, il nous faut des directeurs de vols qui doivent suivre des formations qui n’existent pas ! », et l’interdiction de décollage côté Nord, suite à l’avis défavorable émis par l’armée…
De nombreux projets
Les finances de l’amicale, confiées à Julien Febvet se portent bien et dégagent un excédent d’environ 500 €. Tiffany Tramzal reprenait la direction des opérations afin de détailler les nombreux projets d’ores et déjà dans les tuyaux. Halloween sera la première manifestation prévue au calendrier, à l’ancienne Auberge de la Vallée, à l’abandon depuis l’incendie de mars 2013. Toiles d’araignée garanties ! Le Téléthon permettra aux enfants de fabriquer des lanternes avant de défiler, la Baby-Bourse qui pourrait être associée au loto de la crèche, le défilé de Carnaval, la chasse aux œufs et la Fête de la Musique sont également cochées sur le calendrier. « Nous avons également prévu l’achat de livres pour les CP, ainsi qu’un meuble de rangement et le  renouvellement des sacs pour les enfants de maternelle » ajoutait-elle.
Gisèle Vigneron ne pouvait qu’être séduite par l’énergie dégagée par ce qu’elle appelait « Le noyau dur » de l’association, plaidant sans équivoque « Le partenariat inter-associatif, c’est l’avenir ». De son côté, Christophe Naegelen soulignait « Le ciment d’un village que constitue une association de parents d’élèves » et rejoignait l’adjointe au maire pour féliciter ce noyau dur qui œuvre pour animer la commune. Il se tournait également vers Alain Marquis : « Si vous rencontrez des difficultés administratives,  faites-moi en part afin que j’intervienne. Je ne garantis pas un succès systématique, mais au moins, on peut essayer ».
Il était temps pour Tiffany de lever la séance, non sans avoir lancé un appel à la mobilisation des parents « 10 sont impliqués dans une école qui regroupe 250 enfants, c’est trop peu !» faisait-elle remarquer avant de donner le signal du pot de l’amitié.
Retourner au contenu