2022_09_13 Ramonchamp Jumelage 50ème anniversaire - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
RAMONCHAMP
Jumelage : un cinquantenaire festif

(33 photos)
Après deux années d’abstinence, les retrouvailles des Ramoncenais avec leurs amis d’Ober-Olm ont été nécessairement chaleureuses, d’autant qu’en la circonstance, il s’agissait de célébrer le 50ème anniversaire de ce jumelage. Une délégation forte de 42 visiteurs avait donc pris la route durant les 5 à 6 heures de voyage pour traverser le Rhin et rallier la commune pour ce moment fort.
Le premier rassemblement à la Roche Jolie permettait à André Demange et Mathias Becker, à la tête des deux communes jumelées, de prononcer un petit mot d’accueil, tout aussi amical que décontracté, exprimé dans les deux langues par le biais des traducteurs « officiels ».
Le temps d’un verre de l’amitié détendu et les convives pouvaient passer à table. Et quelle table ! L’Association des Producteurs de la Vallée de la Haute Moselle était aux fourneaux pour préparer un repas « aux p’tits oignons ». Et si les papilles gustatives ont été gâtées, le menu n’était cependant pas que culinaire, puisqu’au programme de ce week-end festif, plusieurs visites d’entreprises étaient prévues.
C’est ainsi que Jean-Jacques Humbert détaillait l’entreprise créée par son père - et dont il a pris les rênes - « Humbert Aviation » et ses ULM (Ultra Léger Motorisé) modèle Tétras à la réputation internationale, pendant que la délégation de pompiers d’Ober-Olm se rendait à la caserne de leurs collègues thillotins pour des échanges à propos des méthodes et moyens, et de cadeaux le lendemain. Une seconde journée qui voyait Florent Pinot aux commandes pour la découverte du « Rucher de la Colline ». Une visite ponctuée par un passage au magasin pour le plein de bons produits « Made in Hautes Vosges ».
Plus solennel était ce moment de recueillement et de fleurissement des tombes de deux pionniers de ce rapprochement : Arthur Maurice et l’abbé Thiébaut. Deux militants qui, avec leur collègue Allemand Heinz Herbst, ont su répondre favorablement à la sollicitation de Julien Paureau. Un initiateur que le premier magistrat mettait à l’honneur dans son rappel historique précédent le repas du soir.
« En  1971, M.Julien Paureau, membre du comité Robert Schuman et de l’association franco-allemande rencontre Heinz Herbst alors bourgmestre d’Ober Olm qui lui fait part de son désir de jumeler sa ville avec une localité française. M. Paureau qui avait une résidence secondaire à Ramonchamp pensa à notre village, en fit part à Arthur Maurice, maire de Ramonchamp. A l’époque, une volonté de réconciliation et de compréhension réciproque animait ces pionniers et il s’agissait alors d’apporter une petite contribution à la construction d’une Europe unie. Le premier contact fût plutôt froid, les plaies occasionnées par l’occupation allemande durant la guerre n’étaient pas encore fermées. Heureusement ces artisans du jumelage surmontèrent ces obstacles et concrétisèrent leur projet ».  Depuis, la voie tracée par ces pionniers a été suivie par leurs successeurs : pour Ober Olm Mrs Herbst, Vohmann, Schmitt, Mme Leininger et M.Becker et pour Ramonchamp Mrs Maurice, Jeanmougin, Cunat et Demange.
Avant de passer aux échanges de cadeaux, les deux premiers magistrats en appelaient à la mobilisation de nouvelles familles afin de renforcer ces liens d’amitié précieux et même indispensables.
De son côté, André Demange sortait des cartons une œuvre picturale créée par Antonio Garcia, ancien directeur artistique de l’Imagerie d’Epinal, tandis que le burgmeister allemand déballait un énorme jeu présentant les rues du centre de la commune qu’il dirige, qui devrait prochainement être installé dans un endroit à définir. Entre ces échanges de cadeaux, Roland, maire honoraire de Schloßvippach prenait le temps d’offrir ses cadeaux dans une ambiance franchement rigolarde. Le succulent repas, rassemblant 92 convives, était parfaitement animé par Clément Demangel et ses tours de magie.
Au terme de ce week-end festif, les amis d’Ober-Olm remontaient dans le bus pour prendre la route du retour, sans omettre de ponctuer ce moment d’un « Auf Wiedersehen » plein de promesses pour l’an prochain.

Photos Jean-Paul David, Claude Bernard et le-thillot.com
Retourner au contenu