2022_07_11 Le Thillot Nuit de la chauve-souris - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE THILLOT
Nuit internationale de la chauve-souris : une précieuse « bestiole »
(16 photos)
De nombreux ateliers étaient proposés sur le site des Mynes du Thillot à l’occasion de la nuit internationale de la chauve-souris. L’équipe de Sébastien Georges avec le soutien financier de Natura 2000, a déployé son talent, ses connaissances, et son savoir-faire afin de proposer une agréable soirée à un large public, jusqu’à la nuit tombée.
Au programme grand murin, petit et grand rhinolophe, parmi les plusieurs espèces de chiroptères (comprendre chauves-souris) qui grâce aux mineurs d’antan trouvent désormais un refuge dans les cavités creusées à la main ou à la poudre dont le dernier recensement fait état de 146 animaux.
Guidés depuis le parking par des affiches aux couleurs de l’animal, roi de la soirée, les visiteurs ont trouvé de nombreux ateliers permettant de découvrir toute la vérité sur cet animal passionnant et très inoffensif contrairement à la croyance populaire !
Le premier croisé sur l’immense site était celui de la CPEPESC (Commission de Protection, des Eaux, du Patrimoine , de l’Environnement, du Sous-sol et des Chiroptères)  animé par Laure qui présentait les différentes caractéristiques des chauves-souris : leur morphologie, leur alimentation,  leurs habitudes ou encore leur habitat…. Toutes les informations utiles et nécessaires pour participer au jeu de piste animé par Leslie, portant sur les différentes caractéristiques de nos amies ailées.Il était question ensuite de partir aux côtés d’une chauve-souris qui faisait le tour du monde dans un conte raconté par Fabien qui amenait les visiteurs faire, aux 4 coins de la planète, la découverte des croyances concernant le monde de la nuit, avec un passage obligé par le célèbre Dracula !!
A l'écoute avec la "batbox"
Attribués à une couleur, les groupes, ont ensuite retrouvé Sébastien le directeur sur la partie extérieure du site pour une balade à la découverte des failles et des mines présentes sur les lieux et ont eu droit à un excellent cours théorique sur ces animaux passionnants trop souvent décriés, car inoffensifs et fragiles. Ses annotations étaient, à la demande du public très demandeur, complétés par des renseignements sur l’histoire minière qui a offert un gîte et un site reconnu en Lorraine pour l’hibernation des chiroptères, faisait remarquer le responsable de l’équipe de guides.
Le moment le plus fort a été sans doute la visite de la Rouge Montagne en compagnie de Fanny qui permettait après une distribution de casques et frontales de s’enfoncer sous terre et de découvrir non seulement un superbe moment dans un univers taillé à la force du poignet lors d’un temps jadis, mais aussi comment et pourquoi les chauves-souris trouvaient dans les Mynes du Thillot le refuge idéal pour se suspendre, hiberner dans un milieu serein et adapté et donner vie à leurs petits, tout cela bien entendu la tête en bas, Fanny le démontrant grâce à des supports expliquant la morphologie de ces animaux si particuliers.
Pour finir, en ressortant des entrailles de la terre, tous les visiteurs passionnés avaient rendez-vous à la « cabane » pour la clôture de la soirée : une rencontre avec les chauves-souris qui furtivement sont venues saluer le groupe muni de « batbox » permettant d’écouter ces dernières en plein vol grâce à une technologie qui restitue et rend audible les ultrasons émis par ce monde nocturne.
Retourner au contenu