2022_07_11 Le Thillot chavande Protect Rhea - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE THILLOT
La superbe résurrection de la tradition du Feu de St Jean

(20 photos)
Enfin ! Après de (trop !) nombreuses années de disette, la commune a renoué avec la tradition du feu de St Jean.
Et de quelle façon ! Ce samedi, les amateurs ont envahi le stade Grosjean, attirés par la promesse d’une soirée très festive.
De quoi faire baver « Nanou » Demange, présent au début de cette soirée afin de s’assurer que tout se passait bien, qui signerait sans doute tout de suite pour avoir une telle affluence lors des prochains matches du CST en pleine reconstruction.
A la barre de cette soirée de fête, la petite équipe de Protect’Rhéa, renforcée de membres de la famille et d’amis enthousiastes, n’en menait pas large lors des derniers préparatifs.
« Nous n’avions aucune visibilité sur le nombre de spectateurs pouvant être intéressés par cette manifestation ! » confessait Lolita Aletti, un large sourire revenu aux lèvres, témoignant de son soulagement de constater l’énorme succès populaire de cette fête.
Lié à cette incertitude, l’équipe avait fait le choix d’acheter la matière première de la restauration certes en quantité, mais la limitant cependant afin de ne pas trop avoir de perte.
Bien au contraire, après avoir servi une bonne centaine de sandwiches garnis de merguez ou tranches de lard grillées à point, le barbecue n’avait plus rien à recevoir sur sa grille malgré une bonne réserve de braises.
A proximité du terrain d’entrainement des « footeux », où les services techniques de la commune, qui ont donné un précieux coup de main à cette soirée avaient aidé à installer tables et bancs sous des tonnelles, là également, le tout s’est avéré trop court pour accueillir la foule…
Sous une autre tonnelle, le duo « DJ Seb » – Sébastien et Pascal - mettait déjà le feu à grand coup de jeux de lumière, de projection de fumée et de musique crachée par des baffles surpuissants, générant une ambiance propice aux enfants qui s’éclataient déjà sans compter.
Au moment où le soleil se couchait à l’horizon et que le ciel avait perdu sa livrée superbement orangée, Lolita, accompagnée de son compagnon Yorick et sa sœur Marilou se saisissaient de grandes perches de bois qui, une fois que le trio ait rejoint les deux chavandes, étaient mises à feu pour embraser les monticules de bois. Les flammes ne tardaient pas à s’emparer des chavandes. Le public, agglutiné le long des barrières de sécurité devait, au bout de quelques minutes, se résoudre à reculer, la chaleur devenant insupportable. Une température élevée que Yorick et son pote ont dû cependant affronter avec un puissant jet d’eau afin de sécuriser la crémation des chavandes.
Alors rendez-vous l’année prochaine ? Lolita était enthousiaste, mais restait évasive en lien avec le faible effectif de l’association de défense des animaux…
Retourner au contenu