2022_07_03 Fresse CM - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
FRESSE SUR MOSELLE
Conseil Municipal : hausse substantielle des crédits aux écoles
Réunis ce dernier jeudi en soirée à la salle des fêtes, les élus communaux ont validé la proposition présentée par Lucrèce Kunze de revaloriser les crédits de fournitures scolaires d’environ 10%, tant pour la section maternelles que pour la primaire. De même, les crédits de sorties scolaires, revus à la hausse, ont reçu le feu vert des édiles. Des crédits qui intègrent cette année la prise en charge intégrale par la commune des sorties piscine. « Ces sorties étant obligatoires, c’est à la commune de prendre en charge le coût » expliquait Dominique Peduzzi.
Dans la série qui a permis la révision de tarifs, il était encore question de ceux du camping qui enregistrent une hausse d’environ 2%, applicables au 1er janvier 2023. « En ne fermant aucune perspective… » ajoutait le premier magistrat, en liaison avec la proposition d’achat de ce camping par Aldi faite il y a quelques temps et validée par le conseil municipal.
Toujours au chapitre des tarifs, les prestations fournies dans le cadre du service périscolaire ont été validés. Lucrèce Kunze a également présenté quelques modifications concernant le fonctionnement de ce service, dont cette obligation faite aux parents de se présenter 5 minutes avant le passage du bus de transport scolaire. « On a eu des réclamations de parents qui s’étaient présentés à l’arrêt avec 5 minutes de retard et qui se plaignaient d’avoir été oubliés ! » justifiait la maire-adjointe qui faisait également valider la présence obligatoire d’un parent ou adulte ayant droit pour récupérer les enfants lors des transports retour. « Je rappelle qu’en cas d’absences multiples à ces arrêts retour, la Région prévoit une exclusion temporaire » avertissait-elle.
Il était encore question des tarifs du réseau de chaleur qui, pour l’instant, restent stables « En attendant la réflexion en cours, notamment suite aux hausses des prix de l’énergie » prévenait le maire. Cette grille tarifaire devrait faire l’objet d’une nouvelle délibération en septembre. A propos du réseau de chaleur, les édiles ont reconduit le contrat de Philippe Croizier pour une durée identique de 10 ans pour le bâtiment de la rue du Corps Franc Pommiès. Le conseil a encore donné son approbation au raccordement de 4 immeubles, trois situés rue du Gl de Gaulle et le dernier rue de la Revauche.
En bref
VAE : la commune a participé à hauteur de 89.90€ pour l’achat effectué par un particulier d’un vélo électrique qui lui a permis de bénéficier d’autres aides pour son achat qui se monte à 899 €.
Routes : des devis ont été validés pour le programme de point à temps pour un montant de 26 748 € et d’enduits superficiels pour 14 940 €.
Recensement : la commune a reçu une dotation de 3 432 € « Qui ne couvre pas les frais engagés par la commune pour ce recensement… » commentait le premier magistrat.
Aidants connect : des membres du personnel communal ont été formés et sont désormais agrées pour aider des particuliers peu à l’aise avec l’informatique ou ne disposant pas de connexion internet à effectuer leur démarches en ligne.
Local des pompes : le bail avec Jean-Paul Guerre du Haut du Them, lui permettant de louer l’ancien bâtiment des pompes ne sera pas renouvelé à sa demande. Dominique Peduzzi précisait que ce local ne serait plus loué, la commune ayant besoin de place pour stocker du matériel.
Terrains OAP : la commune cherche depuis quelque temps à acheter des terrains situés à la Hardoye, au Seu et à la Tête du Seu, mais se heurte à l’indivision Dieudonné qui a finalement décidé de les vendre selon une méthode différente. Ces terrains, d’une surface de 1ha 61a et 54ca sont situés en partie sur une zone OAP (Opération d’Aménagement et de Programmation).
Personnel communal : les services de la mairie enregistrent un départ au 1er juillet et, suite à l’avancement de grade de deux personnels, le tableau des effectifs a été actualisé.
Surprise : l’Etat ayant modifié le point d’indice de la fonction publique de 3.5%, cela a des conséquences sur les finances de la commune.
Véhicule électrique : Dominique Peduzzi ne cachait pas son étonnement et sa désapprobation, à l’annonce que la commune n’était pas considérée comme rurale par la Région qui s’est appuyée sur les données de l’INSEE pour cette décision. Du coup, les aides prévues pour l’achat de véhicules électriques ne peuvent pas être attribuées. Un courrier sera adressé à la Région afin de demander la révision de ce classement.
Retourner au contenu