2022_06_23 Comcom 2 - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
HAUTE MOSELLE
Comcom : les tarifs de la piscine du Thillot vont être revus
« On bosse sur le sujet ! » : Dominique Peduzzi se voulait persuasif au moment d’aborder les problèmes de personnels et d’ouverture du complexe aquatique du Thillot.
Des entretiens ont eu lieu, visant à embaucher « Il manque actuellement quelques 3000 maîtres-nageurs au plan national » constatait le président « Ils sont donc très courtisés et n’hésitent pas à faire monter les enchères ».
Des « anciens » ont été mobilisés qui, après piqûre de rappel, devraient permettre d’assurer la continuité de service durant la période estivale et des embauches sont en vue en septembre.
Par ailleurs, le tableau des effectifs a été modifié, afin d’intégrer un 4ème poste de maître-nageur sauveteur, afin d’anticiper le départ à la retraite l’année prochaine.
D’autres points étaient à l’ordre du jour, concernant notamment l’emprunt relais d’un montant de 2 589 993 € qui devait être remboursé suite à l’arrivée des subventions. Sauf que… « Suite à la contestation de pénalités de retard par une entreprise, certaines subventions ne sont pas encore arrivées » détaillait Dominique Peduzzi. Du coup, un montant de 1 295 000 € pourra être versé, le solde ayant fait l’objet d’une renégociation avec la société de crédit pour une durée maximaled’un an au taux de 1.55%. Pour information le prêt initial avait été négocié à 0.19%.
Par ailleurs, sur demande de Brigitte Jeanpierre, suite à l’interruption des séquences d’apprentissage, une séance sera offerte aux jeunes inscrits au cours de natation. Il était encore question de baisser l’âge autorisé pour accéder aux toboggans et pentaglisses qui passe ainsi de 8 à 6 ans.
Un peu plus tard, ce sont les tarifs qui étaient au centre des débats suite à la remarque de Stéphane Tramzal : « Il y a un vrai problème avec les tarifs au Thillot. On en entend parler : c’est trop cher ! » confiait-il. André Demange et Dominique Peduzzi évoquaient une révision lors de la réunion de la commission piscine programmée le 1er juillet qui sera soumise à l’approbation du conseil communautaire le 12 juillet.
Concernant la piscine de St Maurice, André Demange proposait une augmentation des tarifs pour le public de 2.5% afin de compenser les hausses diverses de fonctionnement. Après discussion, la proposition était validée, malgré l’avis défavorable de deux conseillers. L’entrée adulte passera donc de 3.20€ à 3.30€ et enfant de 2.30€ à 2.40€.
En bref
JF Viry : en l’absence excusée de ses deux représentants – Julien Laroyenne et Nathalie Montémont – Jean-François Viry était de nouveau installé à la table des délibérations afin de représenter la commune.
SARE : la participation financière de la Comcom au SARE (Service d’Accompagnement à la Rénovation Energétique) a été revue à la baisse, passant de 2 665.88€ à 2288.65€.
Mobilité : un appel à projet a été lancé par l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie) pour la réalisation d’un plan de mobilité simplifié permettant de définir l’état des transports ainsi que les difficultés rencontrées et définir la stratégie locale de mobilité et sa déclinaison en plan d’actions. L’ADEME finance cette étude à hauteur de 75%, la Comcom ayant à mettre la main au portefeuille à hauteur de 3 835€, contre une somme de 8 000 € inscrite au budget.
Cartes RFID : les cartes RFID, intégrant une puce et permettant l’ouverture ou la manipulation de certains dispositifs (portails, point d’apport volontaire, barrières…) feront désormais l’objet d’une facturation à hauteur de 15€ en cas de perte. Des situations qui concernent pour l’essentiel des loueurs de meublés.
Matos : l’ancien camion Mercedes ainsi qu’une remorque du service déchets seront revendus respectivement 5 000 € et 1 200 €. Bachir Aïd précisait qu’un camion équipé d’une grue était commandé et que 2 bennes sur les 3 envisagées étaient arrivées.
Taxe GEMAPI : le Syndicat Mixte Moselle Amont a demandé le versement d’une avance de 34 000 € sur le versement de la taxe GEMAPI. Le conseil a validé. Etienne Colin en profitait pour aborder le problème de cailloux qui s’accumulent dans la Moselle du côté de Spidelor. « Je peux les faire enlever ! » confiait-il « Je trouverai certainement une entreprise qui sera intéressée pour les récupérer ».
Bâti dégradé : la préfecture propose une convention définissant les objectifs de reconquête du bâti dégradé afin de pouvoir bénéficier d’aides de l’Etat. Le conseil a approuvé.
Projet de Fresse : l’énorme projet de la commune de Fresse sur Moselle (voir  https://www.le-thillot.com/2022_05_24-fresse-cm1.html) a reçu le feu vert du conseil concernant sa compatibilité avec le projet de la Comcom dans le cadre du PCAET (Plan Climat Air Energie Territorial).
Retourner au contenu