2022_06_02 Le Thillot fête turque - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE THILLOT
La communauté turque célèbre la souveraineté de la nation et les enfants

(18 photos)
En France, nous avons le 14 juillet en guise de Fête Nationale, date qui, comme chacun le sait, célèbre la prise de la Bastille en 1789.
En Turquie, cette grande fête est marquée au calendrier le 23 avril et permet de célébrer l’avènement de l’indépendante du pays, fruit du combat mené par Mustafa Kemal Atatürk. C’était le 23 avril 1920, avec l’ouverture de la Grande Assemblée Nationale de Turquie, événement qui a donné naissance à la Journée Nationale de la Souveraineté et de l’Enfance.
Avec quelques jours de retard, la communauté turque a célébré cet anniversaire en grandes pompes, en présence de Muzaffer Imre, représentant le consul général de Turquie à Strasbourg, installé dans la salle de la médiathèque aux côté de Brigitte Jeanpierre, représentant la mairie du Thillot.
Les célébrations avaient d’ailleurs débuté le samedi avec la réception des enfants des cours d’écriture en mairie, accompagnés de quelques adultes, parmi lesquelles Sadiye Balci, l’une des chevilles ouvrières de l’organisation de cette fête et leur « prof » Nafi Akinci.
Tous ont été reçus par Michel Mourot pour un moment d’échanges très convivial qui a vu les jeunes ont offrir fleurs et chocolat au maire et proposant, ainsi que le veut la tradition turque, de prendre sa place.
Le premier magistrat, au terme d’un cours d’instruction civique orienté vers le rôle du maire, a répondu de bonne grâce aux nombreuses questions des jeunes qui ont de plus émis quelques propositions. « Une très belle expérience ! » se félicitait Sadiye Balci au terme de cette visite.
Dimanche après-midi, les célébrations, orchestrées par un jeune couple d’enfants pas du tout impressionné, ont débuté par un moment de recueillement à la mémoire des martyrs et victimes de ce conflit permettant au pays de gagner son indépendance, avant que résonnent les hymnes de la Turquie et de la France.
Les enfants, arborant le drapeau au croissant jaune sur fond rouge ottoman et tricolore de l’Hexagone, ont fait une entrée spectaculaire dans la salle, saluée par le public, avant de rejoindre la scène qu’ils ont ensuite cédé au représentant du consul.
Au terme de cette allocution, le spectacle pouvait débuter, rythmé par des chants et des danses traditionnels, entonnés par des enfants ravis de pouvoir mettre un pied dans la culture d’origine de leur pays-racine, accompagnés au saz, ce luth à manche long caractéristique de la culture turque. Lecture de poésies ont également rythmé cet après-midi de fête au cours duquel les enfants ont participé avec enthousiasme à divers concours particulièrement ludiques et remuants : éclatement et gonflages de ballons de baudruche, danse des chaises, dégustation de pommes noyées dans l’eau ou encore portage d’œufs à la cuiller…
Dans un coin de la salle, un étal de pâtisseries superbement achalandé de feuilles de vigne farcies, mille feuilles à la pomme de terre, biscuits divers aux lentilles, salés et sucrés, a permis de calmer les petits creux tout en goûtant à une autre page de culture, culinaire cette fois.
Retourner au contenu