2022_05_14 Projet d'établissement C2HVM - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
HAUTE MOSELLE
C2HVM : une feuille de route jusque 2026
Présenté en Conseil de Surveillance – au sein duquel siège l’ARS (Agence Régionale de Santé) – le 11 mars dernier, le projet d’établissement du C2HVM a été validé à l’unanimité. « C’est en quelque sorte une feuille de route pour les 5 prochaines années » confie Moussa Filali « Fruit d’un travail débuté en septembre 2021 et pour lequel ont été consultés élus, résidents, familles de résidents et personnels des différents services ».
Un projet d’établissement décliné en trois grands axes. « Projet de vie, hôtelier, soignant et médical » en est le premier, « Projet social et managérial » le second et « Projet des fonctions supports » pour le troisième. Chacun d’entre eux est articulé autour de 4 orientations stratégiques, elles-mêmes détaillées en de nombreuses actions.
Parmi les plus significatives, figure l’augmentation du SSR (Soins de Suite et Réadaptation) qui, de 18 lits, passera ainsi à 30 lits. « Dans ce cadre de l’offre médicale, un médecin femme – le Dr Richard - rejoindra l’établissement à temps plein dès le 16 mai » se réjouit le directeur, ne sachant que trop bien les difficultés à finaliser une telle embauche, avant de poursuivre « Ce SSR, aux règles très exigeantes, est un atout de choix pour la partie EHPAD qui bénéficie du même environnement ».
Le confort et le plaisir des résidents sont bien évidemment au cœur de ce projet et il est question de nombreuses actions parmi lesquelles des interventions d’acteurs externes, notamment pour des animations les dimanches, ainsi que l’amélioration des conditions matérielles d’accueil. Sur ce thème, il est question de la restructuration de l’établissement. « Un comité technique travaille sur ce dossier depuis 2019 qui aura des propositions à faire à un comité de pilotage « précise Moussa Filali « Les portes sont ouvertes à toutes les solutions allant de la réhabilitation de la partir originelle à l’inversion du « U » passant par la destruction de cette partie initiale et la construction d’un nouveau bâtiments vers l’arrière, relié aux ailes existantes ». Le directeur du C2HVM envisage la poursuite des études cette année « Et une validation du choix en 2023 ».
Dans les diverses et nombreux autres actions, il est encore question d’uniformiser les organisations des deux sites du Thillot et de Bussang, de la prise en compte du développement durable dans le fonctionnement de l’établissement, ou encore d’en renforcer l’attractivité professionnelle passant entre autres actions par une offre de logements.
Retourner au contenu