2022_05_08 Fresse GP MotoCulture - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
FRESSE SUR MOSELLE
« GP Moto Culture… » fête ses 10 ans

(4 photos)
« Il y a un peu plus de 10 ans, notre fils Mickaël a terminé ses études à Bain les Bains avec un BAC Pro moto en poche. En recherche d’emploi, il s’est retrouvé systématiquement bloqué avec des portes qui refusaient de s’ouvrir : pas d’expérience et pas de poste dans le secteur … ».
Qu’à cela ne tienne, la famille n’est pas du genre à se lamenter sans réagir. « Nous avions préalablement créé une microentreprise de réparation de motos dans notre garage. L’objectif était de financer les compétitions moto de Mika » se souvient encore Nadège « Nous avons donc décidé de mettre en œuvre le projet de la faire  grandir afin de créer son emploi ».
A la recherche d’un local permettant d’atteindre cet objectif, son mari Philippe est attiré par le local de l’ancien « Netto » vide depuis 3 ans. « Un jour, Philippe rentre à la maison en affirmant que ce serait là que le projet serait installé. J’ai cru à une plaisanterie ! » se marre-t-elle.
Et pourtant, en avril 2012, le local abandonné devient le siège de « La Boite à Mob’ », qui s’adresse à une population plutôt jeune, point de départ d’une aventure qui ne cessera alors d’évoluer. Nadège quitte son emploi, de même que Philippe, pour se consacrer à cette affaire familiale. « On avait préalablement cogité sur le contenu afin de ne pas proposer quelque chose d’existant » poursuit-t-elle.
L’entreprise donne alors une nouvelle envergure à l’activité de réparation pratiquée auparavant dans le garage en y ajoutant rapidement la vente de motos, de quads et d’engins de culture (tondeuses dont autoportées, motoculteur, broyeur végétal, scie circulaire, faucheuse…) qu’il est d’ailleurs possible de louer aujourd’hui. L’affaire est rebaptisée « GP Moto Culture… »,  une enseigne qui colle davantage à cette évolution et dans laquelle « Mika » se voit confier la gestion de l’atelier.
La réputation, fondée sur le sérieux et la qualité de la relation client ne tarde pas à s’étendre et l’entreprise bénéficie aujourd’hui d’une superbe notoriété qui dépasse largement les limites du territoire de la vallée de la Haute Moselle.
Depuis 2 ans maintenant, Nadège et Philippe ont pris le virage de l’électrique. « Incontournable ! » commente Nadège. D’abord quelques vélos à assistance électrique que « GP Loc » met à disposition de clients curieux de tester ou de louer sur une durée plus ou moins longue. Sur sa lancée, la boutique adopte ensuite quads et motos électriques. « Les scooters devraient arriver très bientôt » ajoute-t-elle « Des machines qui sont aujourd’hui parfaitement adaptées à la montagne avec une autonomie et une puissance très supérieures à ce qu’elles étaient au début et très pratiques pour la traversée du Thillot » s’amuse-t-elle. Pour compléter son offre, « GP Moto Culture… » a encore ouvert ses portes aux voitures sans permis.
Pour célébrer ses 10 années l’ayant conduit à une réussite particulièrement brillante, le trio familial, qui sera épaulé par Paul, actuellement apprenti que Nadège et Philippe accueillent avec l’objectif de donner un coup de pouce bienvenu à ces jeunes qui ambitionnent de trouver une activité professionnelle dans la mécanique, organise ce dimanche 15 mai une opération « portes ouvertes », avec essai de moto électrique sur un circuit sécurisé qui sera installé sur le parking, découverte des gammes de vélos, dont celle à assistance électrique, quads et scooters. Par ailleurs, un animateur commercial sera sur place pour présenter les voitures sans permis. « A cette occasion, nous avons prévu de faire mettre en œuvre des remises et des facilités de paiement » conclut Nadège.
Les 10 ans de « GP Moto Culture… » : portes-ouvertes dimanche 15 mai de 9h à 18h non-stop.
Pour suivre l’entreprise du Facebook, c’est ici : https://www.facebook.com/Gpmotoculture-971690949601900
Retourner au contenu