2022_04_05 Fresse CM - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
FRESSE SUR MOSELLE
Conseil Municipal : « 2, 3 bricoles à voter » !
Réuni jeudi en soirée à la salle des fêtes, le conseil municipal avait à examiner et voter les budgets primitifs 2022. « 2, 3 bricoles ! » s’amusait Dominique Peduzzi avant  de détailler la montagne de chiffres alignés avec l’aide précieuse de Sandrine Mougenot et préalablement examinée en commission finances.
Assainissement : le budget s’équilibre à 535 455.78 € avec une section de fonctionnement à 327 589.39 € et donc 207 866.20 € en investissement intégrant notamment 48 000 € pour l’élaboration du schéma directeur d’assainissement et 70 000 € pour la première tranche du raccordement au réseau du chemin des Mineurs et l’Allègrerie.
Forêt : « C’est un budget prudent » commentait le premier magistrat « Qui tient compte des incertitudes concernant les recettes en liaison avec des courts du bois en dent de scie ». Yvan Mougel témoignait qu’à l’occasion de la vente de vendredi dernier, ce sont 28 000 € qui sont rentrés dans l’escarcelle de la commune « Avec des prix allant jusqu’à 90 €/m3 alors qu’il y a quelques mois à peine, on a vendu à 5 €/m3 »
Réseau de chaleur : équilibré à 374 084.78 €, ce budget intègre 131 300 € en investissement « Programme normal d’entretien des installations » commentait le maire, ainsi que 55 000 € pour l’étude et le raccordement de maisons individuelles et immeubles collectifs. « Il faudra surveiller le tarif des plaquettes qui, avec l’augmentation du prix des carburants, risque de partir à la hausse… » faisait-il encore remarquer.
Lotissement du Bosquet : le budget 2022 est strictement identique à celui de 2021
Commune : équilibré à 2 746 566.93 € en fonctionnement et 1 793 186.48 € en investissement, ce budget prévoit de nombreuses opérations, comme la prise en charge des sorties piscines pour les scolaires, de la voirie chemins de l’Allègrerie, des Béniges, des Ecureuils, de l’étang du Frac ainsi que le parking de la Maison des Associations. Des travaux concerneront également certains bâtiments communaux : construction d’un abri à sel aux ateliers municipaux, l’installation de détecteurs de CO2 et de nouveaux luminaires dans 2 salle à l’école élémentaire, et puis la salle Perce Neige qui va faire l’objet d’une cure de jouvence en profondeur, en concertation avec les associations.
Ce budget valide encore la somme de 251 212 € pour les trains miniatures et une autre grosse somme d’un montant de 280 000 € pour l’achat d’un véhicule polyvalent. Le tout est complété par d’autres achats concernant la cantine, l’école maternelle, le camping, la sécurité – avec notamment la sécurisation de la cascade de Longeligoutte, des travaux à l’arboretum, et bien évidemment la reconduction des programmes 2021 non réalisés avec notamment l’acquisition de l’indivision Valdenaire et l’aménagement du Jardin de la Liberté.

 
En bref
Ukraine : le conseil a validé l’octroi d’une subvention exceptionnelle de 2 000 € en solidarité avec les réfugiés Ukrainiens, somme qui transitera par l’Association des Maires de France avant d’être dirigée vers la Protection Civile. « L’évolution des chiffres concernant le nombre des réfugiés est hallucinant ! » commentait le maire qui pronostique un conflit sur la durée… « D’autres actions sont à venir dans les semaines à venir » concluait-il sur le sujet.
Navette des Neiges : ce sont environ 500 personnes qui ont emprunté la Navette des Neiges. La part revenant à la commune s’élève à 49.90 €.
Taux d’imposition : « Oh miracle, nous avons reçu l’état 1259 ! »  s’exclamait Dominique Peduzzi « Il est question d’une augmentation moyenne des bases de 3.48%, constituée à 98% des orientations de la Loi de Finances qui, au départ, ne devaient pas bouger ! ». Les taux communaux restent inchangés.
Bail : Jean-Claude Schultz, qui dirige l’association CFFT (Chemin de Fer Fresse le Thillot), a aménagé à ses frais un appartement de 35 m2 pour lui et son épouse, au-dessus de l’atelier du réseau de trains miniatures. Le conseil a validé que le loyer de 200 € mensuel, sera pris en charge par la commune sur une durée de 9 ans afin de rembourser les 23 759.96 € avancés par le promoteur de ce projet.
Subventions : suite à leurs prestations, les Tréteaux Counehets se voient attribuer une subvention de 165 €, tandis que le Chœur des Abbesses se verra verser une aide de 250 €.
Retourner au contenu