2021_11_22 Bussang CM - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
BUSSANG
Conseil municipal : histoires de viaducs
Réuni ce dernier jeudi et à la salle « officielle », le conseil municipal avait, entre autres points, à examiner la requête de la DIR Est (Direction Interrégionale des Routes) proposant de faire passer le viaduc du Séchenat ‘Le viaduc Napoléon » précisait Bachir Aïd, dans le giron communal. « On me prend pour un lapin de 3 semaines ! » s’exclamait-il. Inauguré en 1974, le nouveau viaduc de 162 m de long a fait l’objet de travaux en 2012. Quatre années seulement après sa mise en service, il rencontrait des problèmes et aujourd’hui, des travaux sont programmés pour un montant de 600 000 € et une durée de 11 semaines. « Des travaux répondant aux inspections jugeant cet ouvrage dangereux » commentait le premier magistrat qui déplorait par ailleurs que la DIR Est ne connaisse pas le lieu où se trouve la citerne de fuel alimentant la chaufferie, puisque ce viaduc est chauffé « Ils ont cherché du côté du gite des Sapin, alors qu’elle se trouve face à la chaufferie ! ». Le maire poursuivait : « Si nous récupérons ce viaduc du Séchenat, ce sera à nous de l’entretenir. Un ouvrage qui, malgré les 380 000€ de travaux effectués récemment, sera très sollicité durant les travaux sur l’autre pont et qui est annoncé avec une limitation à 44 tonnes, mais dont les tests, pourtant réglementaires n’ont pas été faits ». Le conseil suivait unanimement le maire dans son refus de la proposition de la DIR Est. En dehors du conseil municipal, François Royer s’interrogeait : « Avec la création de la Communauté Européenne d’Alsace, la RN66 se limitera à la trentaine de kilomètres séparant le sommet du col de Bussang à Remiremont. Va-t-on aller vers un déclassement de cette route nationale afin que l’Etat puisse « refiler » ce tronçon au Département ? ». A suivre…
 
En bref
Déneigement : la convention de déneigement va être renouvelée avec Kientzy et Mougenot pour cet hiver. Les tarifs validés sont de 87€/heure pour les gros chargeurs, 70€/heure pour les petits et 100 € la tonne de sel.
Terrains : Evelyne Ozelle a souhaité acquérir une parcelle de 567m2 du côté du pont du Séchenat. Le conseil a donné son feu vert à la vente au tarif de 1.50€/m2. Le même tarif a été entériné pour la vente de 2965m2 à Alain Godel pour régulariser la situation de ce terrain sur lequel a déjà été installé un bâtiment.
Personnel communal : le conseil a validé la création d’un poste d’attaché territorial à temps complet afin d’adapter le poste de Marjorie Bozzolo suite à la validation d’une formation.
Complexe du Quartier : une somme de 77 775€ (subventionnable) a été injectée pour le bureau d’études chargé des travaux du Complexe du Quartier. Un montant de 50 540€ a également été voté pour le désamiantage.
Budget : des décisions modificatives au budget communal ont été validées pour un montant de 25 071€, concernant pour l’essentiel une subvention de fonctionnement de 8000 € et 1500 € pour l’achat d’un ordinateur pour l’Office de Tourisme.
FPIC : retoqué par la Préfecture « tatillonne », la répartition souhaitée du Fonds de Péréquation Intercommunal et Communal va devoir repasser par la case « Droit commun » qui va donc augmenter la part des communes et réduire celle de la Comcom. Problème : pour boucler le budget de la Comcom, il faudra bien que les communes mettent la main au portefeuille…
Comptabilité : autre perte de temps difficilement compréhensible. A compter du 1er janvier 2022, la commune a obligation de passer de la comptabilité M14 à la M57. Il a pourtant fallu que le conseil vote cette décision obligatoire !
Eglise : depuis 2004, Gilbert Bianchi s’occupe de l’église. L’indemnité annuelle votée par les élus lui apportera une somme de 479.86€. A propos du chauffage, le premier magistrat, en réponse à une question, répondait « Il y a du retard, en lien avec des problèmes de personnel et de livraison de pièces. Ça devient grave ! ».
Voir verte : les travaux d’allongement de la Voie Verte jusqu’à l’Office de Tourisme sont évalués à 30 445€HT. La commune va demander une subvention à la Région.
Bus des Neiges : il fonctionnera du 18 décembre au 2 janvier, ainsi que du 5 février au 6 mars pour acheminer gratuitement les skieurs vers Larcenaire. Bachir Aïd s’étonnait : « Les communes de St Maurice, Fresse et le Thillot reconduisent la Navette des Neiges à destination du Ballon d’Alsace, puisque le Rouge Gazon n’ouvrira pas. Je leur ai envoyé un courrier pour leur préciser que la station de Larcenaire est installée sur le territoire de la Comcom… ».
Patinoire : c’est Adrien Voirin qui va reprendre l’exploitation de la patinoire. Une convention sera passée avec lui.
Ski de fond : la station de Frère Joseph « out », les communes de Ventron, Fresse, le Ménil et Bussang se sont entendues pour que le damage des pistes soit effectué par Bussang qui dispose du matériel et du personnel, moyennant un tarif de 50€ de l’heure.
Office de Tourisme : François Royer a synthétisé les nombreuses réunions et démarches concernant la fusion de l’OT de Bussang avec l’OT intercommunal. Ce sera chose faire le 1er janvier 2022, intégrant cette condition nécessaire d’être classé en 1ère catégorie afin que la commune conserve le casino dont le renouvellement de la Délégation de Service Public est programmé en 2024.
SIVU Tourisme : les candidatures de François Royer et Sylvie Lohner titulaires et Nathalie Latimer suppléantes seront proposées pour siéger au SIVU Tourisme.
Retourner au contenu