UCAT - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2017 > Février
UCAT : Christophe Bertrand succède à Christophe Rouhier

Après une présidence très militante ayant permis des remettre l’UCAT sur les rails, Christophe Rouhier est sur le départ. Il cède son fauteuil à Christophe Bertrand qui, avec son équipe, se veut résolument volontariste.
Si les mots d’introduction de Christophe Rouhier étaient teintés d’une certaine déception, regrettant notamment « le peu d’engagement de certains commerçants », ce constat devait rapidement être balayé par un tour d’horizon des actions menées en 2016. « L’UCAT a en effet repris vigueur à la faveur de l’arrivée d’une nouvelle équipe à la tête de la commune » n’hésitait pas à confier celui qui, à cette heure, présidait encore aux destinées de l’association. C’est ainsi que l’UCAT a pu mettre en œuvre des actions qui, si certaines ont généré un déficit au plan comptable, ont permis de redorer le blason quelque peu terni de l’association et de redynamiser une équipe qui, par ailleurs, ne demandait que cela. Salon de l’Habitat, Rallye Vosges Festival, et l'opération menée à l'occasion des Fêtes de fin d'année ont ainsi été passés au crible comment autant de moments forts de l’année écoulée.
 
Le temps pour Jacqueline Gehin d’évoquer avec une précision millimétrée les chiffres comptables de l’année et Christophe Rouhier reprenait la parole pour relativiser ce déficit d’exploitation constaté : « Nous ne sommes pas riches, mais ce n’est pas le but. L’autofinancement reste un objectif clairement défini ».
Le nouveau comité

Président : Christophe Bertrand (Garage Renault), vice-président : Bruno Auguet (Service Cartes Grises), Trésorière : Josiane Focki (Focki Peinture), trésorier adjoint : Stéphane Petitgenet (la Panetière des Arcades), secrétaire : Maryline Creusot (Pompes Funèbres Creusot), secrétaire adjoint : Aurélie Coin (Brunes et Blondes Coiffure), chargé de communication : Cédric Grosjean (Pulsat), et Jacqueline Gehin (Pressing Clair et Net).
Il appartenait ensuite à Christophe Bertrand et Cédric Grosjean de dévoiler le calendrier des projets 2017. Le championnat régional cadets organisé par le club cycliste de St Etienne les Remiremont le 8 mai, le salon de l’habitat rebaptisé « le Thill’Home » jumelé avec la foire auto « Le Thill’Auto » et la foire aux beignets des 3 et 4 juin, le passage du Tour de France le 4 juillet, le Vosges Rallye Festival du 26 août et enfin les fêtes de fin d’année sont en ligne de mire des troupes de l’UCAT.
Invité à prendre la parole, Michel Mourot ne se privait d’un discours engagé, voire militant : « L’économie locale passe d’abord par son commerce » plaidait-il avec vigueur avant d’ajouter « En 2014, j’ai fait des promesses. Je les ai tenues ». Et le premier magistrat de passer en revue les prochains grands événements – rassemblement départemental des pompiers, feux folies, le 400ème anniversaire de l’utilisation de la poudre noire aux mines : autant de manifestations qui auront nécessairement des retombées importantes pour l’économie de la commune. Le maire s’attardait quelque peu sur la création d’un parking au 44 rue Charles de Gaulle, structure nécessaire à l’activité du centre-ville. « Ce sont ainsi quelques 1300 à 1400 m2 qui vont se libérer suite à la démolition des bâtiments actuellement en place, surface qui passera à 4000m2 lors du déménagement de la gendarmerie dans les anciens bâtiments Curien » détaillait-il. Et d’ajouter avec une pointe d’humour : «Pour autant, ne vous attendez quand même pas à ce qu’un parking couvre la totalité de cette surface ! »
Il restait à Christophe Rouhier, avant de céder son fauteuil, à remercier avec chaleur les membres de l’équipe avec lesquels l’UCAT s’est reconstruite « Je vous souhaite pleine réussite » confiait-il « Je suis Thillotin de cœur et je le resterai ». Dès son élection à la tête de l’UCAT entérinée à l’unanimité, le nouveau président tenait des propos engagés : « Nous ne devons compter que sur nous-même. C’est à nous de savoir vendre le Thillot ». La dynamique est en marche, d'autant plus qu'il est question d'ouvrir les adhésions aux commerçants et artisans des communes voisines, y compris de l'autre côté du col des Croix.
Retourner au contenu | Retourner au menu