St Maurice/Mle course dans la boue 2017 - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2017 > Juillet
COURSE DANS LA BOUE

Du grand spectacle à tous les étages !

Tous les fans de folies mécaniques à la « Mad Max » ont rendez-vous ce week-end à St Maurice/Mle où se tiendra la 26ème édition de la course dans la boue.
Le règlement permet tout ou presque… Du coup, pour venir à bout de cette mare de boue d’une soixantaine de mètres de longueur, les mécanos mettent en œuvre les idées les plus dingues. Et le résultat est à la hauteur, témoins cette carrosserie de 2CV montée sur un châssis de camion ou encore cette Fiat 500 équipée d’un énorme moteur BMW vues lors de précédentes éditions ! Le tout bien évidemment servi dans un concert de pots d’échappement pétaradants. Et ceux qui ne peuvent s’affranchir de cette traversée finissent irrémédiablement attelés à la pelle mécanique de Thierry qui prend de temps à autre un malin plaisir à leur faire effectuer une sortie spectaculaire…
On l’aura compris, cette course dans la boue est totalement orientée vers le spectaculaire. Cette édition 2017 proposée par le Moto Club RN66 du président David Dieudonné ne faillira pas à la règle avec la première manche dès samedi, une fois les contrôles du matin effectués. En soirée et durant les intermèdes, Simon MTZ, alias Simon Martinez, se fera un plaisir de faire des démonstrations de « stunt », des acrobaties motos qu’il est quasiment le seul à pratiquer en France. Il sera possible de se restaurer sur place où sera servi un repas campagnard (toffailles, saucisse fumée, munster) pour la modique somme de 10 Euros.
Dimanche, les quelques 150 pilotes seront au départ de la deuxième manche à partir de 9 heures, suivie en début d’après-midi de la troisième et dernière manche. Comme le veut la tradition, la journée se terminera avec la traversée de la mare de boue, à pied cette fois. Une ultime course bardée de bonne humeur ouverte à tous les volontaires !
Tarifs entrée : le samedi 8 Euros, le dimanche 10 Euros, les 2 jours : 15 Euros
Une histoire de… fous !
Avant d’en arriver à cette manifestation d’envergure qui rassemble chaque année quelques 3000 spectateurs (variable selon météo), la course dans la boue a tout d’abord été une folie de quelques illuminés dont faisaient partie « Négro » et « Cosmo ». « Tout a commencé lorsque Denis (Bochet) a ramené une cassette vidéo présentant une course dans la boue aux Etats Unis » expliquent les deux pionniers «  On s’est dit qu’on allait en organiser une ici dans les Vosges ». C’est ainsi que la première course dans la boue voit le jour aux Ajols en octobre 1991, une journée très fraîche avec de la neige sur les hauteurs. Les deux compères se marrent en évoquant leurs souvenirs « Des gars sont venus faire la course avec la voiture de leurs parents, voitures qui devaient emmener leurs pères au boulot le lendemain ! ».
Depuis, la course dans la boue a su conquérir ses lettres de noblesse et est devenue une manifestation phare, tant auprès des spectateurs qu’au niveau des soutiens financiers qui, par leur précieux concours, permettent d’équilibrer un budget qui flirte désormais avec les 45 000 Euros.
Retourner au contenu | Retourner au menu