Piscine : c'est quoi l'problème ? - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2017 > Février
« Nous espérons que cela pourra se faire dans le courant de la semaine 8, soit entre le 20 et le 25 février » détaille Alain Vinel « Avec l’option de rouvrir plus tôt si les conditions sont remplies. Nous voulons de toutes façons que la réouverture se fasse dans des conditions optimales ».
Pour les personnes ayant acheté un abonnement, des solutions seront bien évidemment proposées afin de compenser cette fermeture. Quant au personnel de la piscine, il a été mis à disposition des écoles du canton n’ayant pas pu consommer leurs séances de piscine, notamment pour l’encadrement des sorties ski. Il est de plus question de voir si les importants travaux prévus, concernant l’augmentation de l’attractivité de la piscine, se feront avant ou après cette réouverture. Il est notamment question de créer une pataugeoire intérieure et de mettre en place un toboggan, avec l’objectif avoué d’attirer davantage de familles.
 
Piscine : c’est quoi l’problème ?

 
Cela fait maintenant environ deux mois que la piscine est fermée pour cause de problème de qualité de l’eau et donc de santé publique. Explications d’Alain Vinel, vice-président de la Comcom, chargé des piscines.

 
« La législation nous impose, comme à toutes les piscines, plusieurs analyses quotidiennes de l’eau du bassin» explique Alain Vinel « En novembre, des anomalies avaient été repérées, qui ont généré des petites fermetures temporaires afin de tenter de régler les problèmes constatés ». Mais au début du mois de décembre, les problèmes sont carrément devenus très importants. « La faute à plusieurs facteurs cumulés » reprend le vice-président de la Comcom « Il semblerait en premier que l’eau fournie par la commune ait changé de pH, avec pour conséquence une inversion des effets recherchés lors de l’adjonction de certains produits. Il est également probable qu’une erreur ait été commise dans la livraison d’un produit ». Face à une situation qui n’était plus conforme aux normes de santé publique, tant pour les nageurs que pour le personnel, la décision a donc été prise de fermer la piscine. « Depuis cette fermeture, nous avons bien évidemment cherché à solutionner le problème » reprend Alain Vinel « Des spécialistes sont venus sur place pour analyser la situation et proposer des solutions qui ont été retardées par la période des fêtes de fin d’année, correspondant à une activité en berne pour certaines entreprises dont nous avions besoin ».
 
Le diagnostic des experts préconise l’achat de matériel – notamment un analyseur de l’eau en temps réel, chargé d’envoyer les bonnes doses de produits – qui devrait arriver prochainement.  Il faudra de plus vidanger le bassin qui n’a pas encore été vidé afin de ne pas le soumettre au gel consécutif à la grosse période de froid, le remettre en eau et le chauffer avant d’ouvrir à nouveau la piscine au public.
Retourner au contenu | Retourner au menu