Conseil Municipal : Rythmes scolaires, ex-Martival et Pont de la Favée - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2017 > Juillet
CONSEIL MUNICIPAL

Rythmes scolaires, ex-Martival et Pont de la Favée
En 2014, Lors de la mise en place de la semaine à 4,5 jours, intégrant le mercredi matin, de nombreuses associations avaient protesté, qui voyaient les effectifs des animations proposées le mercredi matin s’évanouir. Aujourd’hui, et profitant d’un environnement réglementaire favorable (décret ministériel relatif aux dérogations à l’organisation de la semaine scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires publié au Journal Officiel du 25 juin 2017), Michel Mourot propose de revenir à la semaine de 4 jours. « Une commission scolaire élargie a travaillé sur le sujet » expliquait-il « Les enseignants témoignent unanimement de l’état de fatigue des enfants et les parents y sont très largement favorables ». Brigitte Jeanpierre complétait « Les réponses à l’enquête menée auprès des parents a eu un taux de retour d’environ 80% et les parents sont favorables à 90% à ce retour à la semaine de 4 jours ». Le principe a donc été voté à l’unanimité, le dernier mot revenant au DASEN (Directeur Académique des Services de l’Education Nationale), un dernier obstacle qui, selon les commentaires, ne devrait poser aucun problème.
Parallèlement, les élus ont précisé que la garderie du mercredi matin fonctionnerait à titre provisoire jusqu’aux vacances de la Toussaint selon des horaires allant de 7h45 à 12h15, avant d’être éventuellement prolongé si le besoin est clairement exprimé.
Concernant le planning des ATSEM, l’étude préalable effectuée par les services de la mairie montre que leur planning pour être réorganisé avec conservation du même quota d’heures.
Autre conséquence : les NAP (Nouvelles Activités Pédagogiques) sont supprimées et le planning de la salle omnisports, qui venait d’être élaboré sous la conduite de Michel Petitjean, devra donc être corrigé pour tenir compte des demandes que cette modification ne manquera de générer.
Ex-Martival

Le sujet des bâtiments ex-Martival a été évoqué par la Comcom lors de sa réunion du 27 juin dernier (voir compte-rendu). Il a été remis sur la table à l’occasion du conseil municipal afin de pouvoir délibérer sur une proposition de préemption que seule la commune a pouvoir de mener. Le premier magistrat précisait « Nous avons deux preneurs potentiels, des entreprises locales qui souhaitent s’étendre ». Une visite a pu être faite des bâtiments d'une surface de 10 000m2 qui sont « En parfait état » , plus 2 000m2 de parking. Les services fiscaux, qui ont plusieurs dizaines de milliers d’Euros à recouvrer, sont concernés afin de tenter de récupérer leurs deniers. Un des 2 repreneurs souhaite acter son extension pour février 2018.
Pont de la Favée
Estimée à 92 000 Euros, la réfection du pont sur le Couard, situé rue de la Favée a finalement été attribué à l’entreprise SAS Carsana de Gevignet-et-Mercey (70) pour un montant de 54 709 Euros. Un montant suffisamment faible pour que les élus ne s’interrogent pas, d’autant qu’une autre entreprise était sur les rangs, qui a présenté une proposition à hauteur de 83 610 Euros. « Nous avons repris contact avec l’entreprise de Haute Saône afin d’approfondir sa proposition » expliquait le maire « Elle nous a rassuré en confirmant son devis initial, tout en précisant que la différence de prix était liée à une parfaite maîtrise du dévoiement des réseaux, chapitre qu’elle chiffre à hauteur de 6 000 Euros, contre 33 000 Euros à son concurrent ». Les travaux sont programmés pour la mi-septembre, « Période d’étiage que nous devons respecter en regard de la police de l’eau » précisait Eric Colle.
Retourner au contenu | Retourner au menu