CM du 13 04 2017 - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2017 > Avril
CONSEIL MUNICIPAL

Les taxes locales en hausse de 10%

Malgré les efforts consentis par la commune pour réduire les dépenses de fonctionnement, l’équilibre du budget passe par une (grosse) augmentation des impôts locaux.
 
Les mêmes causes produisant les mêmes effets que ce soit dans les conseils municipaux ou à la communauté de communes, face aux baisses récurrentes des dotations de l’Etat associées aux charges croissantes imposées par la loi aux regroupements communaux, les édiles n’ont eu d’autre choix – fait « la mort dans l’âme » - que d’augmenter les taxes directes locales pour équilibrer le budget primitif 2017. Le montant de la hausse validée est donc de 10%, la taxe d’habitation passant ainsi de 20.91% à 23%, le foncier bâti de 14.75% à 16.23%, le foncier non bâti de 22.49% à 24.74% et la CFE (Contribution Foncière des Entreprises) de 20.20% à 22.22%. Les recettes associées ont été estimées à 1 389 804 Euros (682 921 Euros pour la taxe d’habitation, 481 145 Euros pour le foncier bâti, 6 972 Euros pour le foncier non bâti et 218 766 Euros pour la CFE), permettant de générer les recettes indispensables pour équilibrer le budget primitif 2017.
Une nouvelle fois le contribuable va devoir sortir son portefeuille pour palier les insuffisantes d'un Etat de plus en plus sur la paille qui se décharge par la force sur les structures communales et intercommunales! Plutôt que s’en prendre à ces « cols blancs » qui, contournant allégrement la loi, quelques fois même en la bafouant,  s’en mettent plein les poches d’une façon éhontée, avec la complicité de nombreuses banques, plutôt que s’en prendre également à ces politiciens véreux de quasiment tous les bords qui, eux aussi, s’enrichissent de façon scandaleuse, nos dirigeants préfèrent s’en prendre aux « petits » contribuables que nous sommes tous, en tentant de faire porter la responsabilité de leurs choix largement discutables à l’échelon local, de façon à faire croire que les « méchants » sont ceux qui augmentent les impôts locaux. A l’approche de l’élection présidentielle, ces mêmes politiques nous font une nouvelle fois le coup du rideau de fumée, mettant en avant le terrorisme et l’immigration pour mieux ne pas avoir à aborder la question de l’immense disparité des richesses sur cette planète qui fait que 1% de la population mondiale possède plus que les 99% restants ! En savoir plus
Quelle mascarade ! Quand se rendra-t-on compte que ces milliards d’Euros détournés manquent cruellement non seulement aux communes, mais également aux services publics, aux retraites, aux régimes  d’assurance maladie, à l’enseignement et à tant d’autres causes nettement plus sympathiques que celle qui consiste à faire que quelques personnes se remplissent les poches ?
 
Les subventions aux associations :

 
Dans ce contexte très compliqué, les édiles ont fait le choix heureux de continuer à aider les associations qui œuvrent au bien être de la cité. Ils ont donc validé les subventions normales à hauteur de 52600 Euros, complétées par une ligne de subventions exceptionnelles de 36500 Euros. Les « grosses cylindrées » sont : Myne et Rail : 2000 Euros (+ exceptionnelle 15000 Euros *), l’EMT (école de musique) : 15000 Euros, le CST : 6000 Euros (+ exceptionnelle : 2000 Euros),  le GAS (Groupement d’Action Sociale) : 11160 Euros, le GCL : 5000 Euros, l’UMT : 3700 Euros (+ exceptionnelle : 5000 Euros), Anim ‘Thillot : 2000 Euros (+ exceptionnelle : 2000 Euros),  la coop scolaire de l’école maternelle du centre : 1250 Euros, le Basket Club : 1000 Euros.

 
* Le budget global des festivités des 15, 16 et 17 septembre prochains permettant la célébration du 400ème anniversaire de l’utilisation de la poudre noire en milieu minier se monte à 35 000 Euros, subventionné à environ 2/3. La partie animation et artisanat consomme à elle seule quelque 16 000 Euros, la communication environ 5000 Euros, l’exposition environ 4500 Euros et autant pour la logistique et l’hébergement.
Retourner au contenu | Retourner au menu