CM du 13 04 2017 BP2017 - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2017 > Avril
CONSEIL MUNICIPAL

Le budget principal 2017 à la loupe

Après le vote des taxes locales, les élus ont planché sur le budget primitif 2017. Synthèse de cette montagne de chiffres.
 
A noter : les chiffres sont arrondis afin d’en favoriser la bonne lecture.

 
Les autres budgets ayant été adoptés lors de la séance du 31 mars dernier, il ne restait « plus que » le budget principal à examiner.

En section de fonctionnement, le BP (Budget Primitif) prévoit des dépenses à hauteur de 4.8 millions d’Euros, soit une augmentation de quelques 15% par rapport au BP2016, malgré une réduction notoire des charges de personnel (- 3.5%) et des charges financières (-30%).  Cette section permet cependant un virement conséquent à la section d’investissement qui passe ainsi de 291 000 Euros en 2016 à 791 500 Euros en 2017. Pour ce qui concerne les recettes, toujours en fonctionnement, le BP2017 fait apparaître un total de 4.9 million d’Euros, intégrant 749 500 Euros de résultat reporté, et permettant donc un autofinancement prévisionnel de la section investissement de 875 615 Euros.

On notera l’augmentation des recettes fiscales suite au vote des nouveaux taux de la fiscalité locale (voir la parution d’hier) permettant de totaliser des recettes à hauteur de 2 millions d’Euros en 2017 contre 1.9 million d’Euros en 2016, mais aussi la baisse de la dotation forfaitaire qui  passe de 690 000 Euros en 2016 à 624 000 Euros en 2017, soit une baisse approchant les 10%. Cette baisse est cependant  compensée par des hausses d’autres dotations, dont la plus importante concerne la dotation  de solidarité rurale (+ 47 000 Euros). Au total, le chapitre des dotations, subventions et participations passe de 1 243 000 Euros en 2016 à 1 273 000 Euros en 2017.

Il est également prévu 110 000 Euros de recettes 2017 (contre 800 Euros en 2016) liées pour l’essentiel à  la refacturation à la comcom des heures passées par le personnel communal  pour le nettoyage des points d’apports volontaires.
 
Investissement : le total des dépenses s’élève à 2.25 millions d’Euros, auxquels s’ajoutent les 1.85 million d’Euros de reste à réaliser de l’année 2016, portant donc le total à 4.1 millions d’Euros. Des dépenses qui seront consommées en partie par le Pôle Petite Enfance (396 000 Euros) voir publication du 12 mars, la réhabilitation de l’ancienne école des Forts devenue Maison des Associations (330 000 Euros) et de l’ancienne caserne des sapeurs-pompiers destinée à accueillir l’Association Portugaise (145 000 Euros). Ce budget investissement prévoit également l’achat de mobilier pour le Pôle Petite Enfance (120 000 Euros), des travaux divers pour un montants de 175 000 Euros, intégrant notamment l’aménagement d’emplacements pour camping-cars au Parc Bluche, et l’acquisition du bâtiment du 44 bis de la rue Charles de Gaulle pour 110 000 Euros afin d’y aménager un parking. A noter, toujours dans les dépenses,  un montant de 173 800 Euros destiné à la réfection du pont de la Favée et un autre crédit de 109 800 Euros pour l’aménagement du centre-ville. Une somme beaucoup plus modeste (2500 Euros) est également inscrite pour l’installation d’un système de vidéo-surveillance Place du 8 Mai et école Jules Ferry. Pour financer ces projets, le budget s’appuie sur des subventions à hauteur de 1 million d’Euros cumulés,  et  791 000 Euros de virement de la section de fonctionnement, montants auxquels s’ajoutent 934 000 Euros de reste à réaliser de l’année 2016 et 572 000 Euros de solde d’exécution positif reporté ou anticipé.
Retourner au contenu | Retourner au menu