Ballon d'Alsace : 22éme Feux des 3 Provinces - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2017 > Juillet
BALLON D’ALSACE

Feux des 3 Provinces : musical, poétique, magique
 
Si, dans l’histoire des Feux des 3 Provinces, certaines éditions ont eu à souffrir de conditions météorologiques défavorables, qu’il s’agisse de pluie ou de sécheresse (et donc d’interdiction de mettre le feu aux chavandes), la 22ème édition a bénéficié d’une superbe soirée et de première partie de nuit de pleine lune propice au succès. Et le public a répondu en masse à l’invitation de l’association RECRE pour assister au spectacle du feu, un spectacle à la symbolique toute particulière en ce lieu, jonction géographique de l’Alsace, la Franche Comté et la Lorraine,  et site privilégié d’observation d’altitude à l’époque des celtes, comme se plaisait à le rappeler Vincent Decombis, grand maître de cérémonie. Mais avant cette partie, la soirée a d’abord été musicale avec cette complicité mise en œuvre avec les acteurs du printemps de la chanson qui donnent rendez-vous au public tous les ans à Rupt sur Moselle pour célébrer la fin de l’hiver (voir ici). C’est donc logiquement que Michel Génini, Jean Claude Luçon, José et Enzo, Jean-Claude Vorgy et autre François Fetet ont pris possession de la cabane faisant office de scène.
Le temps pour les deux éclaireurs de mettre leurs troupes – constituées notamment d’un imposant groupe de jeunes Egyptiens actuellement en séjour à la Jumenterie - en marche pour s’en aller mettre le feu aux chavandes de La Vierge et Jeanne d’Arc et les micros étaient cédés aux comédiens de RECRER qui, accompagnés par Jean-Claude et son violon, on fait une lecture poétique pendant que les deux serpents de feu descendaient la montagne pour rejoindre le site où était installée la grande chavande. Encerclée par les torches parvenues sur place, l’imposante construction de bois était embrasée sous les yeux d’un imposant public visiblement friand de ce cérémonial et qui a fort logiquement profité de cette magie des flammes jusque tard dans la nuit était bien avancée, accompagné par les notes des musiciens se succédant sur scène.
Retourner au contenu | Retourner au menu