2019_12_21 CM Le Thillot - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE THILLOT

Le bâtiment des « Radars » va devenir un restaurant
L’ancien bâtiment des « Radars » sur la route du col des Croix va devenir un restaurant. La commune, propriétaire du lieu a reçu une proposition de Mr Debenath se St Amarin qui a le projet de transformer le lieu en restaurant, cherchant notamment à capter les cyclotouristes, grands amateurs de la montée du col du Croix. « 7500 cyclotouristes sont recensés par an » précisait Michel Mourot « De plus, l’endroit est idéalement placé pour attirer les touristes à la sortie de la visite du site des Hautes Mynes. C’est un projet important pour la commune. Le bâtiment avait été acheté par la commune au prix de 200 000 Francs et avait un temps abrité l’Association Portugaise avant qu’elle s’installe dans l’ancienne caserne des pompiers transformée ». Les domaines avaient estimé le prix de vente du local et du terrain à 67 200 €. La délibération prise ce jeudi avance le chiffre de 50 000€.
« D’autres projets avaient été soumis à la commune concernant ce bâtiment, qui se sont heurté au refus de l’armée de céder le hangar et les 5400m2 de terrains attenants » regrettait le premier magistrat « Mais je ne vois pas ce qu’ils vont pouvoir en faire… ».
Attribution des places à la crèche
Au cours de cette séance éclair – elle a été bouclée en à peine 45 minutes – le conseil a également validé la mise en place d’une grille de cotisation pour l’attribution des places à l’Ile aux Enfants. Une démarche qui va dans le sens de ce que souhaite la CAF, sous peine de voir se réduire les aides financières.
C’est ainsi qu’à compter du 1er janvier prochain, les candidats auront à fournir divers renseignements qui leur permettront d’acquérir des points, le total permettant ensuite un classement, les plus hauts devenant éligibles aux places disponibles.
Finie donc la liste d’attente, la décision revenant désormais à une commission composée de la directrice de la crèche, son adjointe et la directrice générale des services de la mairie qui se réunira quatre fois par an.
Les critères pris en compte et leur nombre de points ont fait l’objet d’une discussion passionnée, initiée par Danielle Mathieu qui s’est finalement abstenue au moment du vote.
Retourner au contenu