2019_11_15 Bernadette Bruthiaux - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE THILLOT

Bernadette Bruthiaux : une artiste libérée

Adepte du dessin et de la peinture, Bernadette Bruthiaux va ouvrir prochainement un atelier au public sous l’égide des Gentianes Bleues. Avis aux amateur(e)s !
Installée dans la commune depuis juin dernier, Bernadette Bruthiaux est une artiste désormais libérée. « Depuis l’âge de 7 ans, je souhaitais faire du dessin. Mes parents m’ont répondu : passe d’abord ton bac » raconte-t-elle avec un sourire timoré.
Elle a donc passé son bac, puis a suivi l’école d’infirmière à Vesoul, la plus proche de Lure où elle est née en 1946, avant d’exercer comme infirmière à Dijon puis à Lyon où elle a côtoyé les plus grands professeurs.
« Mais j’avais toujours cette idée de consacrer du temps au dessin et à la peinture » ajoute-t-elle « A Lyon, j’ai suivi des cours dans un centre social, avant d’en devenir l’animatrice ».
Au terme de sa carrière professionnelle, Bernadette avait la volonté de revenir à ses racines géographiques. « J’en avais assez de la grande ville » lâche-t-elle en se marrant.
Elle a porté son choix sur la commune, non loin de Corravillers où étaient installés ses ancêtres dont certains étaient artistes. « La commune du Thillot m’a particulièrement attirée par son dynamisme » détaille-t-elle « J’étais venue en mars pour prendre quelques repères et mon déménagement s’est passé de la meilleur façon possible ». Un constat qu’elle ne manque pas de voir comme un signe.
Souhaitant mettre sa disponibilité et son savoir-faire multiple – peinture à l’huile, aquarelle, peinture au couteau, dessin au crayon… - au service des autres, elle s’est mise en quête d’une façon de mettre en place un atelier. Elle s’est donc récemment rapprochée des Gentianes Bleues et a bénéficié d’une oreille attentive de la part de Marie-Noëlle Gigant qui lui a proposé de mettre en œuvre cette nouvelle activité dans le cadre de l’association qu’elle préside.
Bernadette Bruthiaux proposera donc en janvier prochain cette nouvelle activité. Probablement à la Maison des Associations, lieu qu’elle connait bien pour avoir rejoint sur place l’équipe de la Croix Rouge. « Pour l’instant, je n’ai défini aucune plage horaire afin de pouvoir m’adapter aux disponibilités des personnes qui souhaiteront fréquenter l’atelier ». Dans un premier temps, les « artistes en herbe » sont invités à entrer en contact avec Bernadette au 06 73 12 98 88.
Et si Bernadette a la volonté de se rendre disponible pour encadrer cette activité enfin devenue réalité, coupant court à cette frustration qu’elle a nourrie depuis sa tendre enfance, elle a également choisi de s’investir dans d’autres domaines. « Je fréquente l’atelier d’écriture de Maggy et puis je prends des cours de piano avec Laurent Romary, une réponse à une autre frustration de mon enfance lorsque mes parents m’ont dit que l’achat d’un piano était trop onéreux ».
Retourner au contenu