2019_11_06 Ramonchamp point rentrée - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
RAMONCHAMP

Ecole : très bien, malgré quelques problèmes…
Si la baisse d’effectifs affecte de nombreuses écoles de la vallée, initiant des projets de regroupements actuellement dans l’air du temps, il n’en est rien dans la commune.
Avec 182 écoliers, l’effectif reste stable, réparti en 62 en maternelle et 120 en élémentaire. Chiffres dévoilés hier soir par Anne Fréchin à l’occasion du point rentrée initié par François Cunat . La directrice évoquait également les 5 élèves qui sont actuellement accompagnés par Marie, Olivier et Lorraine, ainsi que les 3 ATSEM, Chantal, Rachel et Corinne, intervenant en maternelle.
Au rayon des nouveautés de cette rentrée 2019, Anne Fréchin parlait de l’obligation de scolarisation des enfants de 3 ans, nouveauté qui ne change pas la donne dans le village, cette obligation étant déjà bien en place.
Plus compliqué est ce dossier de demande d’un poste en service civique qui est actuellement en attente. François Cunat ne manquait pas de prendre la balle au bond : « Nous avons fait une demande il y a fort longtemps » racontait-il « On nous avait annoncé une fin heureuse pour la Toussaint, mais on vient de nous informer que ce ne serait pas possible ». Et le premier magistrat enchainait sur le même ton : « Nous avons exploré la voie des contrats aidés. Nous avions même un candidat intéressé, mais Pôle Emploi nous a fait savoir que les crédits étaient épuisés ».
Autre point provoquant des commentaires acerbes du maire : la piscine. S’il se félicitait de l’annonce faite par Anne Fréchin des séances prévues du 8 novembre au 20 décembre les vendredis après-midi pour les CP-CE1 à la piscine de la Bresse, il regrettait « On aurait pu en avoir l’an dernier au Thillot. Il était très improbable que les travaux débutent avant la fin de l’année scolaire ».
De même, il égratignait l’inspection de l’Education Nationale « Qui autorise cette année ce qu’elle a interdit l’année passée ! » et déplorait que les piscines privées des 4 Vents et Azurava Bussang ne soient pas agrées... En tout état de cause il espérait fortement que ces séances, dont les coûts de transports seront assumés par la Comcom, se poursuivraient en janvier prochain. « Pour le financement des 953 Euros concernant les entrées, une solution sera trouvée » affirmait-il en conclusion sur le sujet.
Le temps pour Karine Beck de rappeler les crédits votés par le conseil municipal : 40 Euros par élèves, 836 Euros pour des livres et coffrets pour les CP, l’achat d’un nouvel ordinateur portable pour la direction de l’école et du renouvellement de la convention avec la médiathèque du Thillot et il était question des travaux. Le portail de la maternelle vers la zone de loisirs « Pour laquelle nous envisageons un parcours sportif enfants sans que nous puissions pour l’instant trouver un partenaire capable de nous faire une proposition satisfaisante » détaillait Michel Remy, la réfection de la salle informatique – peut être en BCD ? – et la gestion du radon. A ce propos, Michel Remy expliquait : « Sur ce problème, on tâtonne comme partout. Aucun bureau d’étude n’est capable de mettre en œuvre des solutions qui soient garanties. Les travaux que nous avons réalisés ont permis de baisser le niveau de radon pour atteindre quasiment les normes autorisées, et il reste à faire des ventilations sous plancher »
Le temps d’effleurer l’arrivée prochaine de la fibre « Attention aux arnaques ! » prévenait François Cunat, de l’application des directives concernant la mise à disposition de repas végétariens à la cantine, de l’arrivée prochaine de la vidéosurveillance et le premier magistrat invitait les participants autour du verre de l’amitié.
Retourner au contenu