2019_10_30 Travaux piscine - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE THILLOT

Piscine : les travaux vont bon train
« On est dans les clous pour ce qui concerne le planning des travaux » : Alain Vinel, qui préside la commission piscines au sein de la comcom affiche un sourire satisfait durant la visite du chantier qu’il commente en compagnie de Romaric Antoine qui, de son côté, est présent quasiment au quotidien sur place afin d’assumer son rôle technique.
Ce sont bien évidemment les travaux de gros œuvre qui sont en cours, permettant de supprimer ici une cloison ou là d’en ajouter. Et du béton, il y en a déjà un paquet de coulé. Le nouveau bassin à vocation ludique en a consommé pas mal à lui seul et laisse apparaitre de nombreuses réservations par lesquelles arriveront les jets de massage. A proximité se situe l’aire d’arrivée du toboggan géant qui sera installé, avec un système de freinage arrêtant les amateurs avant de toucher le sol. Le bassin originel est bien évidemment vidé et sert de lieu de stockage pour les plaques d’isolant qui seront installés sur les murs pour limiter les échanges thermiques.
De nombreuses banches sont encore en place, notamment pour couler les parois du futur coin détente où, là encore, de nombreuses réservations sont aménagées afin d’alimenter les jets d’air sous pression, notamment dans le jacuzzi dont le positionnement est parfaitement visible.
Moins spectaculaires, mais tout aussi indispensables, les endroits destinés aux installations techniques sont pour l’instant principalement souterraines se préparent à recevoir leurs équipements.
« Le traitement des sous-produits générés par le chlore fait partie des études approfondies pour la mise en place d’un système efficace d’élimination » confie Romaric Antoine qui poursuit « De même, la piscine sera équipée de bassins tampons qui permettront une économie substantielle de l’eau ».
Durant la période des travaux, prévus si tout va bien jusqu’en septembre 2020, les réflexions portent également sur le fonctionnement, qui doit permettre au bassin et au coin détente d’être ouverts indépendamment l’un de l’autre. « Nous étudions également toutes les solutions pour la gestion de l’équipement : en régie, en délégation de service public… Nous n’écartons pour l’instant aucune piste » explique Alain Vinel « Quand nous serons en possession de tous les éléments, ce sera bien sûr à la commission piscines de faire une ou plusieurs propositions au conseil communautaire qui sera amené à prendre les décisions, y compris au niveau de la grille tarifaire et du système de validation des tickets à l’entrée».
Retourner au contenu