2019_09_18 Indykart - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
LE MENIL

Week-end de feu à l’Indykart
Le week-end a été « chaud bouillant » à l’Indykart :  de la belle bagnole, de l’excellent rock, le tout servi dans une super ambiance, notamment à la buvette - restauration assurée par les jeunes de la classe 2022, groupe mobilisé par Marc Clément, à l’origine de cette animation, et dont la fille a été élue à la présidence des conscrits.
« C’est un coup d’essai » témoignait Marc « Notre objectif est clairement de créer des animations dans les petits villages comme au Ménil ». C’est ainsi qu’en accord avec Maël et Clio, les « boss » de l’Indykart, le week-end à été chaud au 31 rue du Surdelot.
« Je suis entré en contact avec des copains via les réseaux sociaux afin qu’ils viennent exposer leurs voitures »  confiait l’organisateur qui a également pu compter sur Guy Bertrand son « boss » au plan professionnel, qui mis à disposition véhicules et articles pour une boutique de produits dérivés en plein accord avec le thème de ce week-end. C’était notamment le cas avec les légendaires Alpines que l’ASALPE88 (Association Sportive des ALPines de l’Est) dont le vice-président n’est autre que John Brenlein. Un vice-président qui a donc contacté les membres du club pour qu’ils viennent exposer leurs bolides.
Une collaboration précieuse que se plaisait à souligner Marc Clément « Des passionnés de sports mécaniques très ouverts à ce type de sollicitation ».
Et ce n’est pas tout ! Durant tout le week-end, la piste de karting a fonctionné « pleins tubes », afin de faire gagner des baptêmes en voitures de prestige à celles et ceux qui parvenaient à boucler le tour en un temps prédéfini : Ferrari F488, AC Cobra, Nissan GTR étaient au menu, ainsique cette Alpine A310 qu’Eléonore a pu tester avec délice : « C’était la première fois que je montais dans une voiture comme ça » témoignait-elle « C’était hyper sympa ! On est très bas, mais c’est super confortable. Et le bruit du moteur : magnifique… ».
Samedi en soirée, les barbecues, dont ce modèle original installé dans une carrosserie de « Cox », ont fonctionné « à toc », permettant à l’équipe de la classe 2022 de faire leurs premières armes avant les animations qu’elle mettra au calendrier ces prochains mois, et aux amateurs de bon rock de refaire le plein d’énergie durant l’excellent concert assuré par le quatuor du groupe « Nervermind » qui a fait cracher les décibels sur des reprises et leurs « compos » jusque tardivement dans la nuit.
Retourner au contenu