2019_09_16 Musée de la Montagne - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu
CHATEAU-LAMBERT

Le Musée de la Montagne connait la musique
Ce dernier samedi, le musée de la montagne accueillait un vide-grenier particulier puisque consacré à la chanson. Un moment tout aussi original que sympathique permettant à la structure de décliner une nouvelle fois le thème « Chansons populaires : entre guinguette et goguette », après quelques événement marquants dont cette soirée « chanson, chamalows et spectacle de feu » d’août dernier (voir https://www.le-thillot.com/2019_08_06-haut-du-them-musee-de-la-montagne.html)
C’est ainsi que Guy Jeanney exposait un de ses anciens phonographes. Une parmi les quelques 500 pièces de musée qu’il a rassemblées chez lui depuis une quarantaine d’année et dont certains superbes modèles ont été mis à disposition du musée pour l’exposition qui reste visible jusqu’en novembre 2020.
Les CD et leurs ancêtres en vinyle occupaient une place de choix, non loin d’une collection d’instruments de musique : guitares à gogo, accordéon, flûtes japonaise desquelles il n’est pas simple de sortir le moindre son ou encore ce « ngoni », instrument traditionnel venu tout droit d’Afrique qu’Aurélie Dumain se plaisait à mettre en évidence.
L’ethnologue expliquait : « La musique est présente à travers toutes les époques. Nous avons souhaité faire une sorte de lien entre ces époques, mettre en évidence leur évolution, mais aussi le rôle social et culturel de cette musique, de la veillée traditionnelle aux bals modernes ».
Présent sous la sympathique tonnelle de bois et de paille, Jacques Arapakis présentait différentes œuvres. Le saxophoniste de l’UMT exposait certaines de ses créations en bois et cuir, comme cette sculpture qu’il a baptisée « Mouvement » avec ses mains de cuir tenant la baguette et ses partitions inscrites à l’encre sur des feuillets de cuir blanc. L’artiste musicien sortait quelques peu du thème en présentant également quelques-uns des sacs qu’il créé, mélange subtil de cuir et de bois marqueté. Magnifique !
C’est également en relation avec les chansons populaires que  le musée a programmé d’autres rendez-vous. Le 28 septembre à 19h, concert avec « Les Têtes de Chien », un quintet a capella qui reprendra les plus grandes chansons traditionnelles (entrée libre) et le 6 octobre à 15h, un bal folk qui sera « délocalisé » à la filature de Ronchamp dans le cadre de la 20ème Foire d’Automne.
Retourner au contenu