2019_09_04 CM Thillot 1 - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2019 > Septembre
LE THILLOT

Les problèmes de circulation s’invitent au conseil municipal
Même si aucun point de l’ordre du jour ne concernait la circulation au centre-ville, ce problème ne manquait de s’inviter à la table des débats. Il aurait été d'ailleurs particulièrement surprenant qu'il n'en soit pas ainsi...
Il aura cependant fallu attendre la clôture de l’ordre du jour en toute fin de cette séance de rentrée et les informations diverses pour que le sujet soit abordé.
Danielle Mathieu prenait l'initiative en évoquant le danger important pour les piétons empruntant le passage piéton entre la Poste et la boulangerie de la Place, qui se retrouvent régulièrement nez à nez avec les voitures en provenance de Ramonchamp et se dirigeant vers le Ménil, et qui ont dû patienter jusqu’à ce que le feu passe au rouge pour les voitures venant de Bussang et descendant vers Remiremont. Une situation d’ailleurs comparable à celle qui a été constatée du passage piéton entre le kebab et la boucherie avec les voitures en provenance de la rue de la gare.
Etonnant lorsqu'on sait que pour ces aménagements contestables et contestés la sécurité des piétons a été érigée en priorité absolue...
« C'est un problème important de sécurité qui a déjà été identifié en réunion de chantier » tempérait Michel Mourot.
Eric Colle complétait en précisant que la situation finale ne serait pas mise en place avant un ou deux mois, le temps que les feux soient mis en place du côté de la perception, de même que les boucles au sol qui permettent de détecter la présence ou non de voiture à un endroit et de déclencher le passage au vert ou au rouge des feux. « Le cycle est passé de 51 à 108 secondes » précisait encore l’adjoint aux travaux. « Ce qui n’empêche pas que les piétons doivent courir pour traverser la chaussée ! » faisait-on remarquer autour de la table. Et le premier magistrat de constater de plus des comportements pour le moins étonnants « Comme ce livreur de fuel qui a créé un bouchon et un concert de klaxons lors d’un stationnement ne tenant absolument pas compte des autres usagers ! » et en appelant chacun au sens du partage tenant compte de la présence des autres usagers, le B – A BA de la vie sereine en collectivité… Dans le public, Jean-Paul Canonaco intervenait pour témoigner : « A Lyon, ils en sont à supprimer des feux à certains carrefours et cela permet de fluidifier la circulation sans qu’il y ait davantage d’accidents… ». La conclusion revenait à Michel Mourot « Le problème est loin d’être résolu… ».
Retourner au contenu | Retourner au menu