2019_07_18 Ramonchamp Festiv'Eté et feux d'artifice - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2019 > Juillet
RAMONCHAMP

Festiv'Eté et feux d'artifice, malgré la pluie...
"Tout était bien jusqu'à l'arrivée de la pluie en début d'après-midi..." les responsables de Minuit Pile affichait leur déception pour évoquer le "Festiv'Eté" l'animation qu'ils proposaient ce 14 juillet au stade. Une déception toute relative cependant, puisque les équipes, passant outre la pluie et la fraîcheur, ont continué avec entrain de se lâcher, voire délirer, autour des jeux qu'ils ont cependant détourné de leur règles pour en faire de grands moments de rires. Des équipes qui s'étaient retrouvées sous le chapiteau pour prolonger leur renconte joyeuse et débridée, mettant à contribution l'équipe de préparation des frites et viandes grillées.
Pendant que les joueurs s'éclataient sur la pelouse du terrain de football, Patrick, Reynald et Alain installaient les feux d'artifice du soir, sans trop savoir s'ils pourraient ou non les tirer.
Des artificiers qui ont reçu la visite de "Dédé" Cadé qui a raccroché l'an denrier après avoir tiré tant de feux depuis 1969. "En toutes ces années, nous n'avons dû annuler qu'une seule fois à cause de la météo" racontait-il. La décision est arrivée en fin d'après-midi lors de la visite de François Cunat qui donnait son feu vert.
Le soir venu, après le concert de la Ramoncenaise Musicale jusqu'à la tombée de la nuit,la grande foule qui était bien présente au rendez-vous et a pu s'en mettre plein les yeux en profitant du superbe show pytotechinque du jour qui se terminait avec un final époustouflant.
Malgré le départ de nombre de spectateurs après l'explosion dernier pétard et les applaudissements des spectateurs séduits, la soirée s'est poursuivie autour de la buvette et sur la piste de danse installée au pied du podium où était installé le DJ chargé d'animer cette soirée.
Retourner au contenu | Retourner au menu