2019_07_06 Collège Jeannot Vannson - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2019 > Juillet
LE THILLOT

Collège : Bye, bye Jeannot et immense merci

La majeure partie de la carrière de « Jeannot » Vannson s’est faite au collège Jules Ferry, avec une implication et un dévouement modèles. Elle prend fin au terme de cette année scolaire et a été unanimement saluée par ses collègues.
Chapeau de paille, lunettes de soleil, pantalon à fleurs, chemisette légère, médaille d’or du retraité autour du cou : « Jeannot » Vannson n’a pas laissé planer le doute : il est désormais à la retraite, après avoir passé de nombreuses années à la SES devenue SEGPA, et mené à terme de nombreux projets très divers et souvent très ambitieux avec ses élèves, qu’il a d’ailleurs retracés dans leurs grandes lignes via une exposition installée au réfectoire où se tenait le rassemblement pour le traditionnel pot de fin d’année.
Thierry Jany ne manquait pas l’occasion d’encenser le futur retraité : « Un modèle » confiait-il « Qui a fait un travail énorme avec les jeunes, toujours avec un immense dévouement pour  leur permettre de s’élever ». Et le chef d’établissement de ponctuer ses éloges par un « Merci » salué par les applaudissements nourris de ses collègues, dont beaucoup d’anciens ayant tenu à être présents pour cette petite cérémonie en l’honneur de leur ex-collègue et ami.
Le temps pour ses collègues d’une remise de cadeaux et le désormais retraité prenait la parole confier le plaisir qu’il a eu de venir travailler « Dans une excellente ambiance avec ses collègues de SEGPA » avant de louer les précurseurs en développement durable qui ont œuvré au sein de l’établissement, notamment Jean-Marie Schaffhauser,
Préalablement, le principal du collège avait détaillé quelques informations, concernant notamment les départs de Mélanie Clément, Fabien Cattet et Tanguy Riou, ainsi que d’autres et des remplacements chez les assistants d’éducation et, bien évidemment, les services civiques. Thierry Jany a encore évoqué les travaux à venir dans l’espace technologie qui va être refait en intégrant une salle informatique.
Avant de passer au départ de « Jeannot » Vannson, il anticipait sur les départs à la retraite de Nicole Claudel et Anne Blaison l’an prochain et… le sien dans deux ans.
« Je n'ai pas pu m'empêcher ! »
Il racontait égalementrcette anecdote vécue il y a quelques années avec son collègue d’alors Claude Py. « Nous étions allés à la préfecture de Région à Metz pour y recevoir un prix. Le Préfet et le Recteur ont eu un superbe discours très militant à propos du développement durable. En sortant, j’ai aperçu la voiture du Recteur stationnée, dont le moteur tournait depuis deux heures. Je n’ai pas pu m’empêcher ! Je suis retourné le voir pour mettre le doigt sur cette contradiction. Je n’étais pas titulaire à l’époque et j’ai eu peur que cet acte m’attire des ennuis… Ça n’a pas été le cas ! ». Le prof concluait cependant : « Je suis content de partir. Il y a des changements que je n’aime pas trop ! ».
Vincent Decombis, guitare à la main, se chargeait de conclure cette petite cérémonie avant le pot de l’amitié. Très en verve, comme d’habitude, l’ancien enseignant relatait quelques anecdotes, le plus souvent croustillantes, mises en musique parsemant son hommage de petits surnoms aux connotations affectives : « Jeannot les abeilles », « Jeannot les pommes » en référence à des actions menées par le responsable de la SEGPA qui laisse désormais les clés de la maison à Amandine Henri à laquelle il entonnait "Je suis venu te dire que je m’en vais"
Retourner au contenu | Retourner au menu