2019_04_22 Concert UMT - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2019 > Avril
LE THILLOT

La ménagerie musicale de l’UMT
Concrétisation d’un rapprochement avec Protect Rhéa, l’association qui milite pour la protection des animaux, le concert offert samedi soir au public a permis d’assister à un véritable défilé animalier : chevaux, dauphins, chats, chiens, lion, taureau, cachalot, oiseaux migrateurs, grenouille, loups et panthère, le tout en musique bien évidemment, sous la houlette des musiciens de l’Union Musicale du Thillot, au sein de laquelle Alexandre et Marie-Amélie faisaient leur première expérience en concert.
Le temps pour Océane, à l’invite de Didier Jacquot, de présenter l’association Protect Rhéa en l’absence de Lolita, la présidente, et le concert démarrait nécessairement « au galop » avec ce « Wild Horses » dont la puissance ne manquait de donner la chair de poule au public rassemblé à la salle de spectacle de la médiathèque. Jusqu’à cette éternelle « Panthère Rose », les musiciens de l’UMT ont présenté les animaux les uns après les autres après que Floriane, Sandrine ou Océance les aient présentés, souvent au travers de paroles très militantes. Du braconnage des éléphants à la violence gratuite des corridas en passant par la pollution maritime, le danger d’extinction des panthères ou plus simplement ce cri d’alarme contre l’abandon des chiens,  les membres de Protect Rhéa ont secoué les spectateurs, pas forcément habitués à entendre de tels discours qui ont pourtant besoin d’être entendus et relayés.
Au moment de « Song of the Dolphin », ode tout en douceur à cet animal que chacun s’accorde à lui attribuer une grande intelligence et une sociabilité qui lui coûte quelques fois très cher, Marie Balland s’emparait du micro pour dédier cette pièce à la grand-mère de Lolita décédée cette semaine.
Mais si ce moment de recueillement et la situation dramatique de certaines espèces animales subissant la pression de l’être humain généraient des instants graves dans la salle, le rire et la bonne humeur reprenaient bien vite possession de la salle avec la superbe complicité régnant entre Marie Balland et Régis Grosjean à qui la directrice a, de temps à autre, cédé sa baguette.
Avant d’entamer la célébrissime « Panthère Rose », les élèves de l’EMT ont entonné une chanson qu’ils ont composé eux-mêmes à la gloire de leur chat au cours d’un atelier animé par les membres de Protect Rhéa et que Nelly s’est fait un plaisir de diriger, le final permettant l’interprétation d’une dernière pièce, unissant les membres de l’orchestre junior et les musiciens de l’UMT.
Retourner au contenu | Retourner au menu