2019_03_12 Sports Gliss - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2019 > Mars
    
LE THILLOT

Ça sent la fin de saison à "Sports Gliss"
Chaque année en fin de période hivernale, Donato Bartoloméo, le patron de l’enseigne « Sports Gliss » solde une partie de son stock de skis afin de le renouveler pour la saison suivante. Cette année n’échappe pas à la règle et ce sont ainsi quelques trente-cinq paires de skis qui sont vendues à des tarifs particulièrement attrayants. « Les skis adultes, achetés au minimum 390 Euros partent à 119 Euros » confie le « boss » de la boutique de la Champagne « Ces skis sont bien évidemment révisés à fond : semelles, carres et fartage. « Ce sont des skis qui ont tourné durant trois années » poursuit-il avant de préciser « Trois saisons dans les Vosges, c’est l’équivalent d’une seule dans les Alpes en nombre de sorties ». Les bonnes affaires concernent également les équipements enfants qui sont vendus au maximum 49 Euros pour le haut de gamme compétition. Du matériel qui peut bien évidemment être complété par des bâtons et des chaussures à voir selon les disponibilités.
De plus, le magasin va prochainement s’enrichir d’une nouvelle surface de vente. Ces sont ainsi quelques 130 m2 qui vont être consacrés à la vente de produits du terroir dans l’extension en cours de travaux de la boutique. « Des produits qui seront pour l’essentiel issus de productions locales » précise Donato « Essentiellement des produits de bouche, qui seront complétés par quelques autres venant d’un peu plus loin et non produits localement comme les vins d’Alsace ou le Gris de Toul ». L’ouverture est prévue avant la prochaine saison estivale et le cachet rustique voulu par le commerçant est d’ores et déjà bien avancé. De la pierre, du bois et puis ce comptoir qui intègre deux superbes vitraux estampillés émaux de Longwy. Des travaux que Donato a débuté il y a environ un an et qui l’ont bien mobilisé puisqu’il a quasiment tout fait de ses propres mains. « Depuis 1985, d’abord avec mon père Francesco, la construction du magasin s’est faite de façon autonome » précise-t-il « Sans cela, cette aventure n’aurait pas été possible ».
La dénomination de cette extension reste encore à cogiter, mais Donato penche actuellement vers « Saveurs Montagne et Terroir » qui devrait permettre la création d’un premier emploi « Qui sera occupé par Angélique » précise-t-il, avec l’espoir d’en créer deux autres à terme, si les affaires tournent bien. « Je pense que ce sera le cas » confie-t-il avec conviction « Les consommateurs locaux et les touristes sont particulièrement friands de ces produits du terroir ».
Retourner au contenu | Retourner au menu