2019_02_11 Bilan Téléthon - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2019 > Février
LE MENIL

Téléthon : « pas si mal ! »
15 020 Euros : c’est le montant collecté par les différentes équipes qui proposaient des animations dans le cadre du Téléthon 2018 sur les huit communes de la Comcom, ex-canton. « C’est pas si mal ! » constatait Reine Mai à l’occasion de la réunion de bilan qu’elle a animée ce dernier vendredi au Ménil. Dans le détail, 3084 Euros ont été enregistrés à Rupt, 977 Euros à Ferdrupt, 1873 Euros à Ramonchamp, 2137 Euros au Ménil, 4526 Euros au Thillot, 576 Euros à Fresse, 568 Euros à St Maurice et 1279 Euros à Bussang. Le total est donc légèrement inférieur à celui de l’année passée qui avait vu les huit communes contribuer à hauteur de 16 081 Euros à l’opération de l’AFM en 2017 et 19 778 Euros en 2016.  Une légère baisse par rapport à l’an dernier qui se confirme d’ailleurs aux niveaux supérieurs, comme l’expliquait Odile Marchal, « Même si cela reste satisfaisant » commentait-elle.
« Un tiers de cette somme provient de la Marche Gourmande » précisait Reine Mai « 540 personnes étaient inscrites et les conditions météo, moins défavorables que l’an dernier n’étaient cependant pas très attrayantes. Les navettes ont dû effectuer 180 trajets pour ramener les marcheurs vers le départ à Rupt ». Des navettes très précieuses pour lesquelles Michel Mai tenait à remercier le HMSN et le centre d’accueil de la Colline pour la mise à disposition des fourgons. Au chapitre des remerciements, les communes, les partenaires commerciaux et les bénévoles ont également été mis sous le feu des projecteurs.
L’an prochain, la Marche Gourmande démarrera de Bussang pour arriver à Ramonchamp. Et l’on a pris le temps de plaisanter : « On pourrait prévoir d’arriver au Ménil, en passant par la chapelle des Vés et en dégustant le fromage à la ferme Marchal ! ». Plus sérieusement, Philippe Spillebout a commenté très positivement les contacts que l’Ademat-H a eu avec les participants et a souhaité pouvoir faire de même à l’occasion de la Marche Gourmande 2019.
On a également parlé prospectives à l’occasion de cette réunion bilan. Face à cette réduction des montants se pose inévitablement la question de l’analyse de ce phénomène inquiétant.  Les premiers constats mettent en avant une certaine morosité et le manque de moyen financier « La crise… » commentait Reine Mai. Il a également été question de l’usure des animations proposées et le besoin de se renouveler sans cesse pour proposer des nouveaux rendez-vous qui attirent le public, notamment les jeunes.
A suivre donc lors de la prochaine édition qui est programmée pour les 7 et 8 décembre. Des dates à noter immédiatement dans les agendas !
Retourner au contenu | Retourner au menu