2019_01_22 Rencontre ADEMAT-H et ARS - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2019 > Janvier
HÔPITAL DE REMIREMONT

L’ADEMAT-H reçue ce jour par l’ARS

L’Agence maintient sa décision de signer le tant décrié « contrat de performance » le 25 janvier. L’ADEMAT-H appelle à la manifestation ce même jour. Une réunion publique se tient demain soir à Bussang.
Suite à sa demande, une délégation de l’ADEMAT-H avait rendez-vous ce matin aux bureaux vosgiens de l’ARS (Agence Régionale de Santé) d’Epinal. « L’objectif était double » confie Jean Pierrel « Obtenir que le contrat de performance ne soit pas signé ou qu’à minima sa signature soit différée et travailler à la mise en œuvre d’un chantier de co-construction d’un contrat local de santé ».
Christophe Lannelangue est cependant resté droit dans ses bottes, et tient à mettre en scène la signature de son contrat de performance « Qui n’est autre qu’une feuille de route d’économie financière imposée au directeur commun des deux centres hospitaliers et ce malgré l’avis défavorable de neuf instances officielles sur dix et la mise hors-jeu de la population, de tous les conseils municipaux, des syndicats, des associations ». Il semblerait que seuls MM Sanzolone et Lannelongue en seraient signataires. « Comme s’il fallait ajouter de la colère à la colère, alors que s’ouvre, à l’initiative du Président de la République le « grand débat national » tempête Jean Pierrel.
Et l’ADEMAT-H de rappeler que le déficit des hôpitaux publics est organisé par l’Etat avant d’attirer l’attention des élus siégeant au COPIL (Comité de Pilotage) qu’aucune étude d’impact n’a été menée sur les conséquences induites de l’application de ce contrat : perte de chances pour les patients, risques sanitaires engendrés pour les populations, conséquences pour l’emploi local, l’environnement et perte d’attractivité des territoires. « Aussi est-il prématuré de déstructurer l’existant, tant que ce travail n’est pas fait » plaide le président de l’ADEMAT-H qui défend le maintien des équipements et services dont le CHG de Remiremont avec médecine, chirurgie obstétrique, qui contribuent à la promotion de la santé. « Nous nous réjouissons que Mme la déléguée territoriale nous rejoigne sur la nécessité de travailler collectivement à la définition d’un Contrat Local de Santé » précise encore Jean Pierrel « Mais en l’état, l’ADEMAT-H apporte son soutien au personnel hospitalier et à leurs organisations syndicales unies qui appellent à la grève et à la manifestation le 25 janvier prochain pour mettre en échec ce contrat gravissime pour leurs conditions de travail déjà très compliquées et appelle les usagers qui le souhaitent à les rejoindre ».
L’association va désormais accentuer l’information aux populations concernées. Ce sera d’abord à Bussang dès demain (mercredi 25 janvier) à 20h30 à Bussang et à Rupt sur Moselle le 6 février. Chacune de ces réunion fera, comme cela a été le cas à la Bresse, d’un relevé de conclusion en liaison avec les maires et les élus du secteur concerné qui sera envoyé à l’ARS et au « grand débat national ».
Retourner au contenu | Retourner au menu