2018_12_29 Voeux Ramonchamp - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Décembre
RAMONCHAMP

Les « Gilets Jaunes » s’invitent aux vœux

La traditionnelle cérémonie des vœux a permis de jeter un coup d’œil sur l'année 2018 et de se projeter sur l'année prochaine.  
Des chantiers à terminer
Avant de quitter les rênes de la commune, François Cunat a tenu à préciser que l’année 2019 verrait le terme de gros chantiers, notamment l’ aménagement des bords de Moselle, les trottoirs rue du Ménil, la desserte ZI VT2i, l’accessibilité des bâtiments publics, le Plan Local d’Urbanisme, la fin de l’étude pour les anciens locaux de la filature et un double chapitre concernant la sécurité : mise en place de la vidéo surveillance et de l’opération vigilance citoyenne.
Le premier magistrat ne se privait pas également d’interpeler le président de la Comcom à propos des travaux de la piscine et ses conséquences sur l’imposition locale. Dominique Peduzzi ne fuyait pas la question, rappelant que des négociations étaient en cours pour tenter de faire baisser certaines offres. « Le terme de ces discussions est fixé à mi-janvier » confiait-il « Les membres du conseil communautaires en seront bien évidemment informés et les décisions qui seront prises à la Comcom devront tout faire pour que ce soit le plus léger possible ».
Catherine Louis s’emparait du micro pour louer le dynamisme de la commune et détailler les 455 millions d’Euros du budget départemental, insistant sur les 13 millions d’Euros qui vont être consacrés au déploiement du très haut débit internet et le refus du Département de se plier aux contraintes « intenables » imposées par l’Etat pour la construction de ce budget 2019.
Ainsi que le veut le protocole, c’était au député de passer à la tribune en dernier. Un député combatif, qui a passé en revue quelques-unes des actions qu’il a menées, dénonçant au passage « Une France à deux vitesses » qui laisse de côté la France rurale et ses 51% de la population vivant dans des communes de moins de 10 000 habitants, sans oublier de rappeler son implication totale dans les dossiers de défense de l’hôpital de Remiremont et du maintien de la ligne TGV jusqu’à Remiremont.
Il restait aux nombreux invités à se rassembler autour du traditionnel vin d’honneur.
Cliquez ici pour accéder au discours complet de François Cunat
Dès ses premiers mots à l’occasion de la traditionnelle cérémonie des vœux, François Cunat commentait  « Cette fin d’année « atypique et riche en événements » avec, en fin d’année,  un mouvement « qui rappelle mai 68 ». Il y revenait en fin de discours au moment de présenter ses vœux pour 2019 : « Nous sommes acteurs de notre vie. Il ne faut pas tout attendre des autres et pourtant, certaines décisions viennent d’ailleurs et ont des conséquences. Nombre des revendications des gilets jaunes sont légitimes, mais rien ne justifiait un certain nombre d’actions violentes qui desservent le mouvement. Je souhaite que 2019 permette le retour du mieux vivre ensemble ».
Des propos qui trouvaient échos dans ceux de Christophe Naegelen qui, après avoir rappelé avoir voté contre la hausse des taxes sur les carburants et la CSG, affirmait : « Certaines revendications des gilets jaunes sont légitimes, mais il ne faut pas se tromper de cible. Il ne faut pas pénaliser nos entreprises et nos commerces ».
Préalablement, le début de soirée avait permis à André Demange de faire un tour d’horizon assez exhaustif des grands chantiers de l’année 2018, à tous les niveaux, superbement illustré par un diaporama. En fin d’intervention, l’adjoint au maire ne manquait de lancer des remerciements tous azimuts à tous celles et ceux qui ont contribué à la réussite de cette année avant de formuler ses vœux pour l’année à venir.
La tribune était donc ensuite laissée au premier magistrat qui, en premier lieu rappelait la sécheresse qui a fait des dégâts – non encre estimés dans leur totalité – en forêt. Exercice traditionnel de ces soirées vœux, le maire s’attachait à rendre hommage à tous les acteurs de la vie communale : personnels de la commune, élus, associations, entreprises, intercommunalité… L’occasion aussi de distinguer Magali Souvay et sa mention très bien au Bac, Charline qui reprend le commerce de Francine sa maman, la reprise du tabac-librairie Biguinette, l’installation d’Emilien Marquis comme charpentier, le dynamisme de Paul Canal et du GAEC des Gourmets et de mettre l’accent sur l’excellente santé financière de la commune qui permettra à la future équipe municipale d’être en situation « confortable ».  
Retourner au contenu | Retourner au menu