2018_12_23 Gilets Jaunes dimanche - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Décembre
GILETS JAUNES

Intox à de nombreux étages : méfiance !
S’il existe un quasi-consensus dans les média nationaux, qu’ils soient TV, radio ou papier, c’est à propos des commentaires très critiquables précisant la baisse de mobilisation des Gilets Jaunes à l’occasion de l’Acte VI d’hier.
Il est intéressant de s’arrêter un moment sur les informations qui leur permettent cette affirmation très superficielle et partisane. Tous font référence aux chiffres communiqués par le ministère de l’Intérieur. Les Gilets Jaunes n’ont pas, comme peuvent le faire les syndicats à l’occasion des manifs qu’ils organisent, leur propre système de comptage, qui est d’ailleurs également à « prendre avec des pincettes ». La seule source d’information provient donc  de la Place
Beauvau, un ministère placé sous l’autorité directe de Christophe Castaner, un très proche du chef de l’Etat, qui est lui-même la cible principale des contestataires qui en appellent d’ailleurs à sa démission au cours de leurs actions.
Alors quel crédit apporter à ces chiffres offerts sur un plateau à la presse nationale ? Une presse, alliée quasi indéfectible du pouvoir, qui a mission de relayer ces informations et faire passer dans l’opinion publique le sentiment que le mouvement s’essouffle et que la fin est proche. Tout comme cette même presse a fait croire qu’Emmanuel Macron était le « sauveur » lors de la dernière élection présidentielle ! La campagne de désinformation est bien installée, l’intox présente au quotidien, de façon à faire entrer dans la tête du « petit peuple » que la voie est sans issue.
Des média qui évitent soigneusement d’évoquer les grands rassemblements qui ont eu lieux dans les grandes villes de France, avec le parti pris de laisser Paris vide. De nombreuses vidéos et photos circulent sur Internet montrant que la mobilisation reste importante, sans pour autant pouvoir en détailler l’ampleur. Il n’est également pas question de parler de l’extension du mouvement par-delà les frontières de l’Hexagone, comme en Belgique, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Serbie, en Bulgarie, au Portugal… et même en Afrique du Sud et aux Etats-Unis où une douzaine de manifestants se sont plantés devant l’ambassade de France à New-York en solidarité avec le mouvement qui secoue la France depuis un mois. (Voir la carte ici)
Dans cette guerre de communication, dont dépendra en grande partie l’avenir du mouvement, il est donc indispensable que chacun soit dans la plus grande méfiance et d’entreprendre une démarche fondamentale : aller chercher soit même l’information, notamment sur le web où il existe des sites et réseaux sociaux qui ne sont pas « à la botte » du pouvoir. Voir également les média étrangers qui ont une toute autre façon de traiter le sujet des Gilets Jaunes, souvent édifiante de la non objectivité organisée des grands média nationaux. Méfiance donc lorsque vous regardez la « télé » ou que vous lisez « le journal »…
Retourner au contenu | Retourner au menu