2018_12_21 Le Ménil conseil municipal 2 - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Décembre
LE MENIL

Conseil municipal : et le débat n’a pas eu lieu…
Un point de l’ordre du jour de la séance portait sur la demande de subventions pour les travaux du réseau d’éclairage public. Cette première approche ne posait bien évidemment aucun problème aux édiles qui donnaient leur feu vert au maire pour envoyer des demandes au Département et au Parc des Ballons. Dans la foulée, Jean-François Viry évoquait la suite, avec notamment des extensions de ce réseau rue du Corat, impasse des Hêtres et chemin du Hallaire, même si pour ce dernier le dossier risque d’être compliqué, les réseaux étant à revoir. Christiane Rousselot entrait la première en action : « Cela fait 40 ans que nous attendons l’éclairage dans la rue. Il faut le faire maintenant ! ». Damien Houssaye lui emboitait le pas, mais dans une toute autre direction : « Où est la logique d’économie d’énergie ? L’extension au Corat ne me parait pas indispensable. On ne va pas céder au lobbies des LED ». Les discussions, passionnantes et passionnées, notamment alimentées par Savine Cuenot, se heurtaient cependant à un blocage ferme d’Hubert Cunat, avec la bénédiction du maire. Quel dommage ! Ce sujet était nécessairement passionnant et aurait mérité qu’il aille plus loin, histoire de faire le point entre les besoins réels des habitants et la nécessaire prise en compte de l’égalité des services rendus à la population. Il aurait également pu être question des choix en matière de consommation électrique, en sachant que même si les LED consomment peu, leur multiplication peut remettre en cause un programme d’économie d’énergie, sans oublier que, aussi peu énergivores qu’elles soient, ces LED sont raccordées à un réseau qui, si on le remonte, mène jusqu’à une centrale nucléaire dont on sait qu’elle génère des déchets dont on ne sait quoi faire aujourd’hui et qu’on se contente d’enfouir pour des milliers d’années en rejetant leur gestion aux générations futures… Vraiment dommage …

Loyers : les deux logements au-dessus de la maternelle sont quasiment terminés. Le F3 sera loué au tarif de 380€/mois et le F4 à 430€/mois.
Emploi : suite au prochain départ de Cyril Arnould, qui entre au Département le 18 janvier prochain, la commune va embaucher Nadia Valentin, domiciliée à Ventron, qui a passé 10 années au SIVOM de Mulhouse.
Tarifs communaux 2019 : ils restent stables par rapport à ceux pratiqués en 2018.
Refus : un particulier a déposé une demande de subvention pour l’achat d’un vélo électrique. Vu que cette personne est à le retraite et ne présente pas de handicap connu, le conseil refuse cette demande.
Retourner au contenu | Retourner au menu