2018_11_29 Jean-Marie Claudon - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Novembre
FRESSE SUR MOSELLE

Les voyages conservent la jeunesse
Si le terme « multirécidiviste » est généralement entouré d’une enveloppe aux connotations très négatives, associée le plus souvent à la délinquance, le qualificatif sait redorer son blason lorsqu’on l’applique à des personnages d’exception tels que Jean-Marie Claudon. Car même si sa modestie naturelle doit en souffrir, ses périples sont extraordinaires et loin d’être à la portée du commun des mortels.
Cela fait onze ans maintenant que Jean-Marie parcoure le monde, avec un « gros faible » pour l’Eurasie. Une façon que l’ex-haut compétiteur VTT a su mettre en œuvre pour satisfaire à son amour de la petite reine, mais aussi pour se ressourcer, sortir de son quotidien, avec la complicité de Line son épouse. C’est aussi une façon de rester jeune, d’autant que dans ses périples, Jean-Marie est soucieux de rencontrer des gens, de s’ouvrir à d’autres cultures. Pour paraphraser Montaigne, si les voyages forment la jeunesse, ils aident également à le rester !
Son dernier voyage sur les terres de ce petit pays d’Asie Centrale qu’est le Kirghizistan, le cycliste aventurier l’a présenté à l’occasion d’une conférence à la Familiale en avril dernier. Ayant noté que certains n’avaient pu se rendre disponibles lors de cette première, il présentait à nouveau son montage commenté à la salle de spectacle de Fresse. Bien lui en pris : la salle était abondamment garnie !
Des spectateurs ravis de découvrir les paysages grandioses de ce pays montagneux à souhait qui a de temps à autre mis à mal les mollets du cycliste thillotin qui a également filmé quelques-unes de ses descentes vertigineuses : sensations garanties !
Un voyage exotique qui a également permis de découvrir ces populations nomades éprises de liberté, éleveurs de chevaux, dormant sous la yourte, non polluées par le monde moderne et qui ont le cœur sur la main. Des valeurs qui ont tendance à disparaitre chez nous, mais dont il est bon de se souvenir qu’elles existent encore…
Retourner au contenu | Retourner au menu