2018_11_21 Gilets Jaunes mercredi - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Novembre
    
GILETS JAUNES

Le mouvement se poursuit

La situation, quelque peu confuse, a grand besoin d’être éclaircie après les informations transmises hier par les membres du collectif.
Avant toutes choses, il convient de se souvenir que le collectif « Gilets Jaunes du Thillot était le fait de quatre personnes suite à la réunion initiale qui s’est tenue à l’étang de Chaume le samedi 10 novembre dernier (voir : http://www.le-thillot.com/2018_11_11-la-fronde-s-organise-pour-un-blocage-le-17-novembre.html). Ce sont donc ces 4 personnes initiatrices du mouvement qui ont décidé de se retirer mardi.
D’autres manifestants ont été particulièrement surpris par cette décision et ont donc décidé de poursuivre le mouvement. « Il y a eu un problème de compréhension » déclarait Stéphane « Nous étions d’accord hier pour une opération escargot à partir de Bussang ». Manu prenait le relais « Il n’y a pas eu de problème, et les gendarmes qui sont présents quotidiennement peuvent en témoigner ».  Affirmation confirmée par les forces de l’ordre : « Ça se passe ici beaucoup mieux qu’en d’autres endroits ».
Si des commerces ont clairement affiché leur soutien au mouvement, il n’empêche que d’autres, voyant leur activité dégradée par ces actions, sont allés à la rencontre des manifestants. Ils dénoncent « des propos déplacés de la part d’un noyau dur de contestataires », propos qui auraient largement contribué à la décision de mettre un terme à l’investissement du quatuor de départ… Une situation contestée par les manifestants qui considèrent que l’entrevue d’hier s’est passée sans encombre. Les sensibilités semblent à fleur de peau et l’objectivité mise à mal…
Ce matin, le groupe qui s’était réduit à une quinzaine de manifestants, a vu d’autres contestataires les rejoindre l’après-midi pour atteindre la soixantaine. Il a donc poursuivi les opérations de blocages temporaires. « Notre objectif est de montrer que nous sommes toujours mobilisés, pas pour gêner les citoyens et les commerçants ! » affirmait Manu. Un mouvement qui se poursuit donc dans une joyeuse ambiance et qui est salué par les chauffeurs de poids lourds et de nombreux automobilistes.
Afin de respecter l’arrêté préfectoral interdisant l’utilisation de la chaussée, les manifestants se sont emparés des passages piétons pour poursuivre leur action.
Ils se sont à nouveau donné rendez-vous demain (jeudi 22 novembre) à 9h00, mais cette fois sur la place de Lattre de Tassigny, devant la mairie, afin de « Ne pas pénaliser les commerces ».
Retourner au contenu | Retourner au menu