2018_11_20 Gilets Jaunes mardi - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Novembre
GILETS JAUNES

Les renforts arrivent !
    
Dernière minute : le collectif jette l’éponge
« On ne veut pas d’ennui avec les commerçants, avec les gendarmes ou avec la mairie » les membres du collectif « Gilets Jaunes du Thillot » ont donc décidé de mettre un terme à leur engagement. « Certains manifestants sont carrément ingérables et ne veulent pas comprendre qu’on n’est pas là pour insulter qui que ce soit ! » poursuivent-ils « Nous avons fait des propositions pour faire en sorte de ne plus gêner les commerces du centre-ville dont l’activité est réduite depuis le début du mouvement. Ces propositions ont été rejetées par des « durs » qui ne veulent rien entendre, qui ne comprennent rien du tout. On n’est pas là pour faire crever les commerces. On ne peut pas continuer comme ça ! ». Les membres du collectif relèvent également le manque de mobilisation de la population locale. « Se retrouver aujourd’hui à 30, c’est pas normal » commentent-ils « C’est même malheureux ! »
Si le collectif initiateur de ce mouvement est donc désormais « out », il n’est pas certain que les « irréductibles » ne prennent pas le relais. Il était question d’une opération escargot entre Bussang et Remiremont. A suivre…
« Les entreprises du BTP ont annoncé qu’elles organiseraient un mouvement ce jeudi et les routiers préparent une action d’envergure pour samedi en nous disant : Tenez bon, on arrive ! » le message délivré par un des membres du collectif a bien évidemment ravi les troupes rassemblées ce matin lors d’une pause à hauteur de la place de Lattre. Sans compter les innombrables messages de soutien reçus via les réseaux sociaux et que le mouvement prend une ampleur internationale puisque qu’il développe actuellement en Belgique, en Allemagne et en Bulgarie ! Le tout sous les commentaires arrogants d’Edouard Philippe…
Avant ce nouvel arrêt, le groupe avait jeté son dévolu sur des « cibles » hautement symboliques : l’hôpital sous la menace des coupes budgétaires du gouvernement, le trésor public bras armé de la politique fiscale du ministère des finances et les stations-services.
Toujours sous l’œil vigilant des forces de l’ordre, les manifestants ont ainsi parcouru les rues du centre-ville, ovationné à grands coups de klaxon par les routiers de passage auxquels les Gilets Jaunes ont répondus par de grands signes d’enthousiasme.
Forts de ce soutien populaire et des promesses de renforts, les Gilets Jaunes locaux, plus déterminés que jamais, ont annoncé la reconduction du mouvement pour demain (mercredi 21 novembre). Rendez-vous à 9h00 place du 8 Mai.
Retourner au contenu | Retourner au menu