2018_11_19 SI Epuration double colère de Michel Mourot - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Novembre
Syndicat d'Epuration

La double colère de Michel Mourot
"Ubuesque“, „Du grand n’importe quoi !“, „On se fout de nous“ : Michel Mourot ne mâchait pas ses mots pour commenter la décision de l’administration préfectorale qui, d’un côté, a donné son accord pour la poursuite des travaux permettant de relier St Maurice à la STEP du Thillot et, de l’autre côté, a refusé cette même autorisation pour la commune du Thillot. „On nous invoque le fait que les diamètres de tuyau sont plus gros au Thillot qu’à Fresse“ ajoutait-il „ Or, les fouilles sont faites avec le même gabarit sur les deux communes“. Et la contestation en préfecture de cette décision n’a rien changé. Les fouilles ont été refermées pour satisfaire à la trève hivernale, générant trois à quatre de mois de retard sur le calendrier, alors que tout aurait pu terminé pour la fin de l’année…
Autre colère du Président du Syndicat d’Epuration, concernant cette fois la station d’épuration de Bussang. „Une précédente étude, menée en 2011 par un bureau très sérieux, avait conclu que cette station était en fin de vie. Aujourd’hui, alors que nous souhaitons en construire une nouvelle, l’Agence de l’Eau nous répond que les analyses d’eau sont bonnes et qu’elle ne financera pas un tel programme“. Devant ce refus, Michel Mourot a obtenu des membres du syndicat qu’un nouveau diagnostic soit réalisé par le même bureau d’étude, mais portant cette fois sur la structure de la station. „Peut-on compter sur une aide financière de l’Agence pour cette étude ?“ lançait Thierry Rigollet en forme de boutade. Michel Mourot s’emparait de la proposition „On va tenter !“.
A retenir :
Le tarif de l’assainissement qui sera intégré au budget 2019 du Syndicat reste stable à 1.57€/m3.
Des travaux seront programmés au budget 2019 afin de résorber les entrées d’eau pluviale dans le réseau en provenance du ruisseau du Ménil. Un montant de 100 000€ sera inscrit pour ces travaux.
Retourner au contenu | Retourner au menu