2018_11_05 Le Ménil Lydie et les bacheliers - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@ATUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Novembre
LE MENIL

Lydie et les Bacheliers

Lydie Daguet, au service des enfants de la commune depuis 30 ans, a été honorée comme il se doit. Les bacheliers avec mention également.
« Quel rapport entre Lydie et les trois bacheliers ? » questionnait Jean-François Viry en guise d’introduction avant d’apporter lui-même la réponse « Ces jeunes sont passés par le centre aéré soit comme enfant, soit comme animateur ». Et le premier magistrat de retracer l’implication de Lydie Daguet en débutant par la « Ruche » ayant vu le jour en 1979 sous la houlette de l’Association Familiale et sa présidente Josée Chevrier, activité poursuivie par Claudine Antoine ayant pris la présidence de l’association en 1988 en y ajoutant la possibilité de servir des repas. Depuis 2006, le centre aéré est passé sous gestion communale.
Lydie fait partie de cette histoire depuis 30 ans. « Avec cœur et dévouement » soulignait le maire « Et toujours avec le souci de mener un travail à vocation éducative ». Le maire ne manquait pas de lancer un chaleureux merci à celle qui a désormais cédé sa place à Elise Kibler et son équipe : Céline, Sophie, Angéla et Marie-Christine. En réponse à ces mots pleins de chaleur, Lydie, très émue, avait juste un petit commentaire : « Merci de m’avoir fait confiance, notamment Christiane. Mes souvenirs me réchaufferont le cœur. Je vais désormais pourvoir me consacrer davantage à mes petits-enfants ».
Christiane Rousselot ne manquait l’occasion de conjuguer compliment et poésie pour un hommage tout en finesse et en sensibilité avant que Claudine Antoine mette un terme aux allocations : « Dix-sept ans ensemble au centre aéré » lançait-elle « Nous n’avons pas toujours été d’accord, mais les débats sereins nous ont toujours permis de mettre en œuvre les meilleures solutions pour les enfants. Bonne retraite ! ».
Trois jeunes bacheliers étaient donc également à l’honneur, ayant obtenu leur diplôme avec mention. « Très Bien » pour Pauline Choffel, désormais en fac de médecine et qui envisage de « pousser » jusqu’à une spécialisation non encore déterminée. Jean-François Viry soulignait l’ancrage très ancien de la famille de Pauline dans la commune. Une famille dont sont issus plusieurs maires : Ernest Choffel arrière-grand-père de Pauline ayant exercé ses fonctions dans le village, Jules Choffel, anncien maire du Thillot grand-oncle de la jeune bachelière et bien évidemment Jean-François Viry, grand-père de Pauline, qui préside actuellement aux destinées de la cité.
Mention « Assez Bien » pour Charly Claude qui a également reçu les honneurs de la collectivité. Actuellement à Loritz Nancy, Charly a pour objectif un BTS conception de produits industriels.
Enfin Eva Royer, absente lors de cette petite cérémonie, a également obtenu une mention « Assez Bien » à son bac et poursuit ses études en éducatrice spécialisée.
En guise de conclusion, il restait à passer autour du verre de l’amitié préparé dans la salle « Coquelicot » où se tenait cette réception sympathique.
Retourner au contenu | Retourner au menu