2018_10_28 Ramonchamp Conseil Municipal 1 - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@ATUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Octobre
RAMONCHAMP

Conseil Municipal : 51 398 mètres de voirie communale

Les édiles ont approuvé le tableau de la voirie communale version 2018 et écouté la proposition d'une "Santé Communale" qui sera proposée prochainement à la population.
    
« Plat de résistance » de la séance du dernier conseil municipal, le tableau de voirie a été détaillé par Michel Remy. « La dernière mise à jour remontait à octobre 2015 et il est important pour la commune de le mettre à jour régulièrement puisque la dotation globale de fonctionnement est en partie liée au linéaire de la voirie communale » précisait François Cunat avant de céder la parole au premier adjoint. Celui-ci reprenait dans le détail le fruit des mesures effectuées sur le terrain, travail de longue haleine mené avec l’appui d’une technologie installée sur un véhicule, permettant de passer outre un métrage manuel plus traditionnel, long et fastidieux. Au total, ce sont donc 51 398 mètres qui ont été mesurés, avec quelques rectifications repérées qui devront faire l’objet d’ajustements. Un chiffre qui est à mettre en relation avec les 47 940 mètres qu’intégrait le précédent tableau. Au cours de l’examen des rues, ruelles et autres voies, Michel Remy relatait cette partition de la rue des Planesses à moitié pour Ramonchamp, l’autre partie étant sur la commune de Ferdrupt. « Aucune convention n’a jamais été signée entre les deux communes » précisait-il « Notamment pour le déneigement qui se fait sur la base d’une bonne intelligence. Celui qui passe le premier fait la totalité de la rue ». Au terme de ce point de l’ordre du jour, le premier magistrat n’oubliait pas de rappeler « L’an prochain, il ne faudra pas oublier d’intégrer la voirie du lotissement de la Filature ».

Une complémentaire santé à -30%

Avant d’attaquer l’ordre du jour, François Cunat donnait la parole à deux émissaires de la société AXA : Mathieu Vannson et Julien Lapitchet. Ce dernier se chargeait de dévoiler la raison de leur présence à cette réunion du conseil municipal : demander à la commune la possibilité d’organiser une réunion publique afin de pouvoir proposer à la population une complémentaire santé « 30% moins chère par rapport au tarif que nous pratiquons habituellement » au travers d’un contrat que la compagnie a dénommé « Santé Communale ». Une formule à laquelle ont déjà adhéré quelques 200 communes sur le département, parmi lesquelles figurent Bussang et St Maurice. Au terme des échanges permettant de préciser un certain nombre de points parmi lesquels l’aide à la résiliation des anciens contrats, les tarifs (41 formules à partir de 39.71 €/mois), la téléconsultation à distance, les édiles donnaient leur feu vert à cette réunion publique dans la commune « Probablement pas avant le début de l’année prochaine » concluait le premier magistrat qui relevait « Si cette opération permet de donner un coup de pouce à certains, en particulier des retraités, elle est bienvenue ».
à suivre
Retourner au contenu | Retourner au menu