2018_10_20 Le Ménil Repas des Aînés - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@ATUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Octobre
LE MENIL

94 convives au Repas des Aînés
Jeudi, le restaurant des « Sapins » accueillait le traditionnel et très attendu Repas des Aînés. Pour cette édition 2018, ils étaient 94 à être rassemblés à l’initiative de Christiane Rousselot et de la commune autour d’une bonne table, dont 27 « p’tits nouveaux » qui entraient dans le club des 70 ans et plus.
Du côté des plus « anciens », Elisabeth Raffene née Bellini le 16/06/1927 « tenait la corde », devant Paulette Come née Philippe née le 21/09/1928, Robert Bonnefoy né le 05/10/1930, Jacqueline Batelot née Philippe le 10/12/1930 et Marguerite David née le 08/12/1930.
A cette occasion, le protocole habituel a dû être quelque peu bousculé, suite aux obsèques de Pierre Vaxelaire qui se déroulaient le jour même à 14h30. Un certain nombre de convives ayant manifesté leur désir d’y assister, le service a donc pris en compte cette demande et, comme le soulignait Jean-François Viry au cours de sa petite allocution, les pauses musicales traditionnellement observées ont été supprimées.
Mais si le souvenir de Pierre Vaxelaire a quelque peu terni l’ambiance durant quelques minutes, le reste de la journée a été placé sous le signe de la bonne humeur et de la bonne chère avec, au menu kir framboise au crémant, terrine de canard aux noisettes, gigot de sanglier au jus, purée de pommes de terre maison et cocktail de champignons, assiette de fromages, vacherin glacé vanille framboise, vin blanc ou rouge à discrétion, infusion ou café.
Et sur le menu disposé sur les tables, ce petit poème de Christiane Rousselot :
" A soixante-dix ans et plus
Leur pas devenu plus lent
Mais n’ont pas perdu leur allant.
Quelques bougies soufflées
N’ont pas altéré leur gaieté
Guédons de naissance ou d’adoption
Conservent de multiples passions,
Pas de raison.
Fi des soucis qui tracassent
Ont aujourd’hui répondu présents.
Amis, bon appétit !
Car soyez certains
Que rien ne vaut ce festin".
Retourner au contenu | Retourner au menu