2018_10_14 Chasse - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@ATUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Octobre
CHASSE

Le paradoxe de Chaillon
Une fois n’est pas coutume, cet article est décliné à la première personne du singulier, même si je sais que nombreux (ses) seront celles et ceux qui s’y reconnaitrons.
Ce dimanche, 8h30, j’arrive avec ma voiture sur le parking du parcours de santé de Chaillon. Un lieu où j’aime courir tout en profitant d’une nature généreuse de tranquillité, de paysages et de senteurs. Sur place, six voitures sont stationnées, dont l’une arbore une information en forme d’avertissement en lettres blanches sur fond rouge : « Chasse en cours », d’un air de dire, si vous entrez dans cette zone, c’est à vos risques et périls. Je repense évidemment  aux nombreux accidents survenant tous les ans... Inévitablement, je me pose la question : je fais demi-tour ou je continue ? Je me décide rapidement à ne pas changer mes habitudes et profiter de cet endroit que j’aime. Lors de mon parcours, quelques rencontres plus ou moins lointaines avec des gilets fluo m’indiquent la présence des chasseurs non loin de moi, de même que quelques pétards et aboiements de chiens.
Durant mon parcours, je ne peux m’empêcher de m’interroger. Au-delà de l’éternel débat du « pour » ou « contre » la chasse, - de mon côté je ne comprends toujours pas quel plaisir on peut avoir à tuer… - je me pose la question de la compatibilité de cette pratique en un lieu public de loisir. La forêt est très présente dans le secteur et les lieux de chasse pullulent. En d’autres termes, comment une zone de loisir peut-elle devenir un lieu potentiel de danger ?
Retourner au contenu | Retourner au menu