2018_10_04 Ramonchamp secrétaire de mairie - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Octobre
RAMONCHAMP

La commune citée en exemple
 
Les partenaires de la formation secrétaire de mairie étaient réunis ce mardi en mairie. Une façon de saluer l’implication sans faille de la commune dans cet important dispositif départemental.
Face à la pénurie annoncée des secrétaires de mairie, les acteurs de formation ont sorti « l’artillerie lourde ». Ce ne sont pas moins de sept partenaires qui se sont mobilisés sur un projet nécessaire : le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale des Vosges (CG88), le Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT), Pôle Emploi, Cap Emploi 88, les Missions Locales des Vosges, le Conseil Départemental via son disposition « Prêts à bosser » et bien sûr les communes volontaires, dont celle de Ramonchamp qui fait figure de collectivité exemplaire, puisque sa secrétaire de mairie, Laurence Harbonnet, a accepté d’être tutrice d’une stagiaire, après suivi elle-même une formation afin d’assurer ce tutorat dans les meilleures conditions pédagogiques.
Une implication qui a bien évidemment reçu la bénédiction de François Cunat., un maire pleinement conscient qu’en plus de jouer la carte collective départementale déployée par les partenaires de cette opération, il jouait également celle de sa commune qui exprimait des besoins clairement identifiés en termes d’emploi.
« Sur la région, le constat est simple et quelque peu alarmant : 60% des secrétaires de mairie ont plus de 55 ans » expliquait Dominique Pornet-Rivoire, directrice du CNFPT « Dont une cinquantaine sur les Vosges qui interviennent sur 70 communes ».Les besoins de remplacements actuels et futurs sont donc particulièrement importants.
Ce sont ainsi 18 stagiaires qui ont suivi un cursus de formation pointu, premier du genre et appelé à être reconduit, mis en œuvre par les partenaires afin de répondre aux objectifs définis avec minutie et faire en sorte que les stagiaires puissent rapidement être à même d’exercer pleinement leur mission. Une plateforme de ressources numériques est en cours de finalisation qui permettra aux stagiaires désormais en place de trouver réponse à de nombreuses questions. Sécurisant, d’autant que Lola Claudel, accompagnatrice de ces formations restera également disponible en tant que « Hot Line ».
Un cursus de formation qui satisfait pleinement le premier magistrat ramoncenais  : « Suite à cette formation de qualité, Paméla apporte son dynamisme et ses idées nouvelles au service de la collectivité. C’est donc une expérience très enrichissante ».
De son côté Michel Balland, président du CG88 soulignait le plein emploi proposé aux 18 personnes ayant suivi cette formation. « Des stagiaires qui avaient préalablement été triées avec minutie afin de satisfaire à des critères qualitatifs édictés » expliquait Lola Claudel à l’occasion de la réception organisée au Salon d’Honneur de la commune. Un lieu qui n’avait pas été choisi par hasard, mais de façon à braquer les projecteurs sur le partenariat très constructif entre les acteurs de cette action de formation nécessaire et la commune.
Paméla, un virage professionnel à 180 degrés

Paméla Maurice est donc officiellement sous contrat avec la mairie depuis le 21 mai dernier. Un superbe rebondissement qui vient couronner un changement de cap à 180 degrés au niveau professionnel. Originaire du Nord de la France, cette « Ch’ti » âgée de 36 ans est venue s’installer à Rupt sur  Moselle où elle trouvé un emploi chez Antolin. Un poste qu’elle a dû quitter suite à des problèmes de santé. « J’ai donc fait un bilan de compétences » explique Paméla « Ma formation initiale en secrétariat est fortement ressortie et j’ai été guidée vers une formation au cours de laquelle j’ai été amenée à suivre un stage de découverte qui m’a fait passer par la mairie de Ramonchamp. C’était en 2015 ». Dès janvier 2016, et jusqu’en octobre, elle a suivi une formation au cours de laquelle elle revient à la mairie durant quatre semaines.
Elle a donc débuté la formation proposée par les partenaires pour former de nouvelles secrétaires de mairie fin février 2018 et la poursuivie jusqu’au 18 mai. Une formation qui débouchait 3 jours plus tard sur un contrat avec la collectivité. Le 1er août elle était stagiairisée et devrait passer titulaire au terme d’une année.
Aujourd’hui, et suite au départ de Nelly Poirot, Paméla touche à de nombreuses fonctions qu’elle a pu découvrir en stage  : réunions de conseil municipal, paye, ’encaissement des loyers, cimetière et administratif du multi-accueil.
Retourner au contenu | Retourner au menu