2018_09_29 Comcom : sursis pour la piscine - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Septembre
COMCOM

Piscine du Thillot : un sursis de quelques mois

Faute d’offres pour certains lots, les importants travaux de la piscine de Chaume sont reportés à début 2019.
La fermeture prévue initialement pour début de ce mois de septembre pour débuter des travaux de réhabilitation et d’extension de la piscine du Thillot ont finalement buté sur la réalité des marchés.  Sur les 16 lots intégrés à ces travaux, 2 ont été déclarés infructueux. Comprenez qu’aucune entreprise n’a déposé de dossier pour la prise en charge de ces 2 lots qui concernent la démolition, gros œuvre, VRD et la couverture, étanchéité, isolation, bardage, enduits. De plus, une proposition concernant le lot 2 charpente métallique a bien été reçue, mais n’a pas été retenue : problème de non-conformité. De plus, François Cunat ajoutait : « A l’occasion de la commission d’appel d’offres d’hier, nous avons examiné une proposition que je qualifierai de pharaonique pour le lot 7 – revêtements de sols souples, carrelage, revêtements muraux, faïences. On ne sera nécessairement plus « dans les clous » et il est probable que nous ayons à faire une relance complète. Je suis par ailleurs très étonné du commentaire du maître d’œuvre qui a simplement commenté que nous avons fait une erreur d’appréciation de la valeur de ce lot ! ». Dominique Peduzzi précisait « Il n’est pas légal de refuser cette offre tant que la vue globale n’est pas connue » avant d’enchainer « Une nouvelle consultation est donc nécessaire ! Il faut faire vite, dans la mesure où les offres ne sont valables que 180 jours ».
Du coup, les travaux ne peuvent donc pas débuter et la relance de l’activité de la piscine actuelle a donc été validée pour la période allant jusqu’au 31  décembre prochain.
Un beau casse-tête pour la Comcom !
Car si le renouvellement du contrat avec la société chargée du bon fonctionnement des installations n’a posé aucun problème, de même que l’alimentation des comptes budgétaires permettant à la piscine de fonctionner un peu plus de trois mois supplémentaires, il n’en est pas de même pour l’encadrement par le personnel. « Nous avons deux départs à la retraite qui tombait à pic au début de la période initiale des travaux. Mais avec le décalage du chantier, c’est devenu un problème ! » constatait le président.
Pour clore ce chapitre disséminé en 4 points de l’ordre du jour, il était question des tarifs des activités qui ont été proratisés, soit : 1.70 €/séance pour le perfectionnement, 8.92 €/séance en apprentissage adulte et 7.75 €/séance pour l’apprentissage enfant.
Concernant les ouvertures au public, ils s’établissent comme suit : mardi 14h30 – 20h, mercredi 14h30 – 19h, vendredi 16h30-21h, samedi 9h30 – 12h et 15h – 19h, dimanche 8h30 – 12h.
Quant aux problèmes techniques rencontrés l’hiver dernier, le président a prévenu : « Les analyses seront faites quotidiennement. Si nous constatons un problème, la décision sera prise afin de fermer immédiatement l’établissement au public ». Une mesure qui, si elle doit être prise, ne concernera pas les scolaires du primaire, puisque la période de réouverture de la piscine ne permet pas le passage de toutes les sections primaires concernées. Pour les collégiens, les négociations sont en cours.
Pour en savoir plus sur le projet de la future piscine, cliquez ici
Retourner au contenu | Retourner au menu