2018_09_13 Le Ménil vol libre - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@ATUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Septembre
LE MENIL

Vol libre : à la découverte de sensations inoubliables
« C’est la liberté. On oublie tout, on est comme hors du monde ! » Sophie Soligny a les yeux qui pétillent en évoquant les sensations qu’elle éprouve depuis 13 ans maintenant, lorsqu’elle a découvert le vol libre avec Martial Gehin. Devenue sa compagne, elle s’adonne régulièrement à ce plaisir. « J’ai eu l’occasion de tester la montgolfière et le planeur qui procurent de superbes sensations, mais le parapente, c’est une autre dimension » ajoute-t-elle « On a vraiment la sensation de voler, de sentir les mouvements de l’air autour de soi ».
C’est afin de faire découvrir ces émotions au public que le club « Le Ménil – Vol Libre » organise tous les ans trois séances de découverte, en avril, en juillet et en septembre. Pour ce dernier opus de l’année, les cadres de l’association avaient décidé de décaler ces journées d’une semaine, météo oblige : les conditions n’étaient pas favorables le week-end précédent sur lequel était initialement inscrite cette animation.
En une quinzaine de minutes de vol – quelques fois beaucoup plus en fonction des courants ascendants rencontrés -au départ de la Tête des Renards, quelques privilégiés ont eu le plaisir de vivre un moment inoubliable, en duo avec un pilote chevronné. Certains qui y ont goûté lors des éditions précédentes ont d’ailleurs été pris de passion et ont rejoint le club après avoir passé les étapes indispensables. « Il faut d’abord et avant tout suivre une formation dans le cadre d’un stage encadré par un moniteur possédant un Diplôme d’Etat » précise Sophie « Il faut ensuite investir dans le matériel. L’association ne possède que 3 ailes biplaces et ne met pas de matériel à disposition ». Un investissement qui débute aux environs de 3000 euros et qui peut monter jusqu’à 20 000 Euros, voire plus. Mais quand on aime, on ne compte pas !
Ce week-end, la dernière opération « découverte » a permis à quelques aventuriers d’apprécier le magnifique paysage de la montagne vosgienne comme le peuvent le voir quotidiennement les oiseaux. Tout bonnement magique ! Deux journées qui ont également permis aux membres du club de se retrouver pour échanger joyeusement, notamment au moment du repas de mi-journée préparé au chalet des associations, avant de rejoindre la piste d’envol après avoir refait le plein d’énergie.
De retour sur le site, le temps d'équiper les passagers et les relier au pilote qui ne manquait de fournir les instructions claires, notamment pour le décollage, et l’aile pouvait être gonflée pour un départ sous l’impulsion de quelques pas de course. A condition que le vent soit favorable ! L’œil rivé sur la manche à air installée au sommet de la butte, les pilotes n’ont pas hésité à faire patienter leur passager dans l’attente des conditions optimales. « On doit s’adapter en permanence à la nature » commentait Jean-Pierre, l’un des membres du club « Sinon, gare aux retours de bâton. On peut le payer au prix fort ! ».
Retourner au contenu | Retourner au menu