2018_09_06 Fresse Rando VTT - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Septembre
FRESSE SUR MOSELLE

202 vététistes au rendez-vous de l’ASLMHV
« En 2004, au décès de Didier Lavoine, ancien directeur du centre d’accueil de la Colline, nous avons décidé de poursuivre l’épreuve VTT qu’il avait mise sur pied : le Tour de Fresse » expliquait Arnaud Henocq qui préside aux destinées de l’association ASLMHM (Association Sportive de Loisirs de Montagne de Haute Moselle) avant de poursuivre : « Il y a maintenant quatre ans, nous avons fait évoluer cette épreuve afin de lui donner une nouvelle dimension ». Finie donc la course avec départ groupé, la Rando VTT passe désormais par des départs au fil des inscriptions sur de superbes circuits tracés sur les hauteurs de la vallée de la Haute Moselle.
Pour l’édition 2018, quatre boucles étaient au menu des amateurs de VTT : 15, 25, 35 ou 50 km avec, gageure pour le tracé du 50km, la traversée de la RN66. « Nous avons pu profiter des travaux en cours à Fresse pour le premier passage » détaille le président « Pour le second, permettant le retour, nous avons emprunté le passage souterrain de la voie verte à St Maurice ».
Un gros travail de préparation, qui a mobilisé toutes les troupes de l’association, notamment en amont de la course, avec le balisage des boucles, et parcours du circuit très tôt le jour même afin de vérifier que toutes les balises soient bien en place. « Cette année encore, nous avons constaté que certaines balises avaient été détruites ! » constatait amèrement Arnaud Henocq. On se demande quel plaisir peuvent prendre des idiots à pratiquer ce genre d’actions stupides…
Trois points de ravitaillement étaient disposés sur les circuits – à Larcenaire, à l’étang du Frac et au col des Croix – qui ont permis aux participants d’apprécier les délices préparés par Stéphane Petitgenet et refaire le plein d’énergie avant de donner du mollet et rejoindre la Colline pour un repas barbecue.
Si l’épreuve avait rassemblé quelque 250 amateurs l’an dernier, cette année, ils étaient 202 vététistes à répondre à la sollicitation de l’ASLMHV. « Nous avons eu des problèmes concernant la date qui, lors des éditions précédentes, était fixée en juin » expliquait Arnaud Henocq « Nous sommes cette année en concurrence directe avec deux autres manifestations du genre. Cette participation nous satisfait donc pleinement ». L’objectif clairement énoncé dès l’an prochain, est de revenir à une programmation en juin.
Pour cette édition, c’est la boucle de 35 km qui a le plus emporté les faveurs des participants dont l’âge s’est étalé de 8 à 75 ans. Il faut préciser que le 50km présentait un dénivelé quelque peu effrayant de 1700 mètres que le meilleur a mis environ 3h30 à boucler, le moins rapide ayant stoppé le chrono à 5 heures. Quand on aime...
Retourner au contenu | Retourner au menu