2018_08_14 Fête des Plantes le Haut du Tôt - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@ATUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Août
FÊTE DES PLANTES

Le Haut du Tôt sur son 31
Perché à 840 mètres, une altitude qui fait de lui le village le plus haut du département des Vosges, le Haut du Tôt organise chaque année depuis 31 ans maintenant sa célébrissime Fête des Plantes. Un lieu incontournable pour tous les amoureux des plantes, de leurs dérivés destinés au bien-être et de l’artisanat qui attire chaque année des foules impressionnantes.
L’édition 2018 n’a pas failli et les allées gorgées de soleil et constituées par les nombreux stands déployés aux abords de l’église ont été envahis par une énorme vague de visiteurs, sans pour autant remettre en cause l’ambiance conviviale et bucolique de cette fête très nature. Même au moment de la pause déjeuner, l’attente quelque fois longue imposée aux adeptes du râpé de pomme de terre et/ou du beignet de brimbelles en cours de préparation dans les énormes poêles à frire n’a pas réussi à entamer la bonne humeur régnant en maîtresse sur le site.
Une fête qui, sous la houlette de l’Association Sportive et Folklorique locale mobilise la quasi-totalité des 120 habitants de la paroisse, et qui permet à ceux qui, ayant quitté le village, d’y revenir pour donner un coup de main. Et « y’a du monde » à la hauteur de l’événement !
Les spectateurs ont ainsi pu déambuler tranquillement dans les allées où les plantes occupent toujours une place de choix, mais aussi les nombreux stands orientés bien-être présentant des produits naturels, le plus souvent bio, destinée à prendre soin de soi. L’artisanat était également à l’honneur avec de nombreuses places où le bois et les bijoux artisanaux étaient omniprésents.
Jean-Luc Nurdin, l’incontournable rémouleur de Ferdrupt était également de la fête, essaimant sa bonne humeur comme toujours en costume traditionnel vosgien. Une tenue que les musiciens et danseurs des « Hattatos » avaient également revêtue pour assurer l’ambiance.
Rendez-vous l’année prochaine pour la 32ème édition.
Retourner au contenu | Retourner au menu