2018_07_02 Fresse La Grande Journée des AFN - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@ATUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Juillet
FRESSE SUR MOSELLE

La Grande Journée des AFN

Les anciens d’AFN ont transmis leur chalet à la commune. L’occasion d’une grande cérémonie au cours de laquelle le souvenir et l’émotion étaient au rendez-vous.
Inauguré en grandes pompes le dimanche 3 juillet 1977 après 3 années de travaux menés par l’équipe locale durant le stemps libres, le chalet des anciens AFN construit sur une ancienne carrière ayant servi à approvisionner la construction de routes au cours de la guerre 14-18 a été transmis ce samedi à la commune.
« Trop de charges d’entretien pour notre équipe qui vieillit et dont l’effectif est en baisse » expliquait Claude Vincent qui préside la section locale.
André Houbre, ancien trésorier est l’un de ceux qui ont sué de nombreux week-end pour permettre à ce projet ambitieux de voir le jour. Il se souvient : « Nous organisions des manifestations, comme des bals avec les Moutch', auxquelles il y avait un monde fou ! C’est avec cet argent gagné que nous avons eu l’idée de construire ce chalet ». Et « Dédé » de poursuivre « Livio a provoqué un nombre incalculable de réunions pour préparer et gérer ce projet. Cela se passait chez Petitgenet, siège de notre comité. Cela se terminait toujours par un pot ». Quand les travaux ont commencé, le rythme s’est accéléré : « En tant que trésorier, j’étais le seul à disposer de la signature des chèques. Livio me téléphonait tous les trois jours pour payer des factures ».
Ce chalet, il en a vu passer des « bringues », bals, chavandes, concours de quilles… et pas uniquement organisés par la section AFN : de nombreuses associations sont passées par le chalet où la vie et la fête étaient omniprésentes. Nombreux sont ceux qui y sont passés pour des moments particlièrement joyeux et mémorables...
Au cours de la cérémonie de samedi, Dominique Peduzzi, Oswald Calegari, président départemental UNC- AFN et Claude Vincent ont tenu à associer le Souvenir, et donc une émotion chargée de tristesse et de douleur à ce lieu marqué de joies.
C’est ainsi qu’une plaque transméditerranéenne a été mise en place sur son support servant de table d’orientation évoquant à la fois l’environnement géographique immédiat, Marseille où nombreux sont ceux qui ont embarqué pour l’Afrique du Nord et, de l’autre côté de la Méditerranée, les principales villes et ces endroit qui ont été théâtre de combats violents et où certains y ont laissé leur vie, notamment les 5 Fressiots dont les noms ont été rappelés : André Aubert, Charles Hauguel, Pierre Creusot, Pierre Millotte et Pierre Dechambenoit.
De même, fixée à la paroi rocheuse, un panneau d’information  a été découvert par Claude Pierre, doyen des AFN et Daniel Philippe, cadet de la section qui, avec 5 autres membres de la section – Charles Andréoli, Claude Antoine, Daniel Gérard, André Houbre et Michel Philippe ont reçu des médailles de reconnaissance. Une remise de décorations qui a été suivie de la remise du diplôme de porte-drapeau à Pierre Bellini qui officie depuis 41 ans.
Préalablement, un office religieux et une cérémonie au Monument aux Morts avaient permis de rendre hommage à toutes les victimes de ce conflit et des autres, avant que Dominique Peduzzi et Claude Vincent reçoivent leurs hôtes du jour pour une présentation du livre « Amitié et fidélité, des Hommes s’engagent ».  Un ouvrage reprenant notamment les témoignages qu’Etienne Duchène a pu enregistrer auprès de ceux qui ont vécu ces événements dramatiques et que Geneviève Dabrinville a saisi sur l’ordinateur et qui a chaleureusement été remerciée pour les heures passées à retranscrire ces témoignages audio. « Des témoignages qui ont souvent été accompagnés de larmes liés à souvenirs douloureux » confiait l’éditeur.
Retourner au contenu | Retourner au menu