2018_06_24 Le Thillot Conseil Municipal 1 - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@ATUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Juin
CONSEIL MUNICIPAL

Terrains à la comcom et voirie 2018
Le premier point de l’ordre du jour de la séance de conseil municipal de vendredi soir dernier concernait la cession de terrains à la comcom. La délibération, votée à l’unanimité, prévoit la cession à l’Euro symbolique, et donc passant outre l’estimation des Domaines qui chiffré ce terrain de 8117m2 à hauteur de 11 000 Euros. Cette transaction intègre les courts de tennis et le Club House, afin que la comcom puisse les aménager dans le cadre de la structuration de la future nouvelle piscine. Michel Mourot détaillait : « Depuis la construction de la piscine, il y a 40 ans, la situation n’a jamais été régularisée : la piscine intercommunale a été construite sur du terrain communal. Ils sont chez eux sans être chez eux ! ». De nombreux commentaires venaient émailler les discussions à propos des courts de tennis et du club house. Les témoignages, notamment de Nicole Daval et « Miguel » Petitjean, concordaient pour constater que l’association avait disparu du paysage thillotin et constater que le tennis était très vivant ailleurs, en particulier à Ramonchamp. « Dans les années 80-90, une sorte de folie s’est emparée de nombreux élus qui voulaient tous leurs courts de tennis » dénonçait le premier magistrat « On voit aujourd’hui des courts à l’abandon dans plusieurs communes ». Claude Bernard ajoutait « A Ferdrupt, les anciens courts ont été cédés pour la construction de deux maisons ». Le maire reprenait la parole pour expliquer : « L’ancienne municipalité avait fait établir un devis pour la réfection des courts de tennis se montant à 50 000 Euros. Un devis qui n’a jamais été validé. J’ai donc proposé de céder ce terrain à la comcom, l’ancien Club House pouvant devenir des sanitaires pour le petit parc que la comcom envisage de créer sur place ». Quant aux restes de matériels stockés dans le Club House « Ce qui a échappé à la destruction suite aux infiltrations d’eau dans ce local » commentait Eric Colle, il sera récupéré afin de servir là où il pourra être utile, « Pour Anim’Thillot ? » interrogeait Michel Mourot, question bien évidemment destinée à Michel Villaume qui répondait « A voir… ». Le mot de la fin restera à « Miguel » qui, avec humour concluait « S’il reste des chaises arbitres, on ne les mettra pas à l’école maternelle ! ».

Le programme de voirie 2018 à la loupe
Plus tard dans la soirée, les édiles avaient à examiner le programme de voirie 2018 dont le montant a été validé à hauteur de 139 062.50 Euros et qui fera bien évidemment l’objet d’une demande de subvention auprès du Département. Des travaux qui concerneront le chemin de Couard, le chemin des Plains Garnier, la rue du Coteau, le rue des Ecoles (ainsi que la cour), la rue de la Plaine, la rue de la Mouline (ancien chemin Jeanmougin), le lotissement du Chaud Brué et le chemin de la Flaconnière. Des travaux qui devraient être accomplis sur une période de 19 jours. Les discussions qui suivaient permettaient de mettre le doigt sur de nombreux endroits sensibles de la cité. « Le rue Louis Parisot » plaidait Jean Miller « Elle est propriété des riverains » répondait Michel Mourot « Mais on verra pour l’an prochain. Il en sera de même pour la rue de la Haute Mouline ». A propos des demandes de mise en place de ralentisseurs, deux nouveaux seront installés rue des Tertres et chemin du Pré Gérard (vers chez Rigola). « Face aux incivilités de nombreux conducteurs, nous en avons proposé d’autres qui ont été refusé par les riverains qui craignaient d’être gênés par le bruit » commentait encore le maire.
Retourner au contenu | Retourner au menu